Lorient

Nautisme

Implantation

La voilerie Quantum Sails avance à toute allure

Par Bertrand Tardiveau, le 06 novembre 2023

Situés non loin de l’aire de réparation navale de Keroman, les anciens ateliers du fournisseur de câbles Technorope sont méconnaissables. Entièrement rénovés, ils abritent désormais le développement de l’enseigne de voiles Quantum Sails.

Antoine Martineau et Yannick Audren co-dirigent la voilerie Quantum Sails à Lorient.
Antoine Martineau et Yannick Audren co-dirigent la voilerie Quantum Sails à Lorient. — Photo : Bertrand Tardiveau

Quantum Sails, c’est une marque américaine de référence dans l’univers de la voile. Et c’est la société Technitex Solution qui en est devenue en 2020 la tête de pont du réseau pour sa commercialisation dans l’Hexagone. Dirigeants associés de cette voilerie créée en 2011, Antoine Martineau et Yannick Audren peuvent se féliciter du nouvel outil dont dispose leur équipe. Leur ambition ne consiste pas à développer l’entreprise outre mesure, mais vise plutôt à offrir un service de qualité. "Pour accueillir nos clients et permettre à nos collaborateurs de travailler dans des conditions optimales, il fallait voir plus grand", explique Antoine Martineau, 45 ans, ancien responsable web du réseau d’accastillage Uship.

Le nautisme, mais pas que

Réalisant un chiffre d’affaires d’environ 900 000 € avec 11 salariés, Quantum Sails voyait jusqu’alors ses effectifs partagés entre deux sites. Déjà basés près de l’anneau Keroman, les locaux historiques de Technitex Solution disposaient d’un plancher d’environ 200 m2 ainsi qu’une activité grandissante de voilerie en ligne hébergée sur le site sosails.com.

La voilerie Quantum Sails s’adresse aux plaisanciers mais également aux armateurs de navires professionnels.
La voilerie Quantum Sails s’adresse aux plaisanciers mais également aux armateurs de navires professionnels. - Photo : Bertrand Tardiveau

Implanté rue Amiral Melchior, sur le port de commerce de Lorient, le second avait été investi en 2018 afin d’y accueillir les ouvrages de sellerie (housses, tauds, bâches, etc.), pour la plaisance bien sûr mais aussi pour les vedettes à passagers et autre, navires professionnels. "Si la conception et la fabrication de voiles participent à l’identité même de notre entreprise, la sellerie représente environ la moitié de notre activité", assure Antoine Martineau.

S’adresser à tous les usagers

Situé rue Ingénieur Verrière, l’ancien hangar de Technorope s’est révélé un emplacement idéal, à mi-chemin entre Lorient La Base et l’aire de réparation navale de Keroman. Environ une année de travaux a été nécessaire pour réhabiliter le bâtiment qui s’étend sur environ 1 500 m2. Toiture, isolation, chauffage... Ayant mobilisé un investissement d’environ 600 000 €, les nouveaux locaux ont été inaugurés cet été. Ils couvrent un plancher d’environ 1 000 m2. De quoi accueillir les travaux d’assemblage et d’entretien des voiles.

Le nouveau plancher de la voilerie Quantum Sails à Lorient s’étend sur 1 000 m2.
Le nouveau plancher de la voilerie Quantum Sails à Lorient s’étend sur 1 000 m2. - Photo : Bertrand Tardiveau

"Nous cherchons régulièrement à recruter : l’apprentissage se fait généralement sur le tas, à condition d’avoir quelques aptitudes pour la couture et aussi une passion pour l’univers du nautisme", renseignent les dirigeants.

En renforçant ses positions à Lorient, Quantum Sails entend désormais marquer sa différence dans un écosystème de la course au large très concurrentiel où sont déjà bien identifiés le grand rival américain North Sails, ou encore le rochelais Incidence.

"L’image de la course au large est bien sûr importante, mais elle est réductrice. Nous nous adressons à tous types de navigants. Les usagers de petits dériveurs demeurent tout aussi bienvenus que les skippers de la classe Imoca", souligne Yannick Audren, 47 ans, ancien ingénieur dans l’offshore pétrolier passionné de nautisme.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition