Maine-et-Loire

Réseaux

Reprise d’entreprise et lutte contre le chômage au cœur des vœux du Medef Anjou

Par Olivier Hamard, le 09 janvier 2020

Le président du Medef Anjou Bertrand Schaupp a présenté ses vœux aux chefs d’entreprise locaux pour cette nouvelle. L’occasion pour lui de présenter les grandes orientations de l’organisation patronale angevine pour 2020.

Bertrand Schaupp, le président du Medef Anjou, a présenté ses voeux pour 2020 aux dirigeants locaux.
Bertrand Schaupp, le président du Medef Anjou, a présenté ses voeux pour 2020 aux dirigeants locaux. — Photo : Olivier Hamard JDE

Évoquant un bilan « positif » de la situation économique pour l’année 2019, le président du Medef Anjou s’est réjoui de l’augmentation du nombre de créations dans le département : « Nous avons enregistré 18 % de créations supplémentaires l’an passé, note Bertrand Schaupp, un chiffre jamais atteint jusqu’à présent, et les investissements pour les implantations d’entreprises sur le territoire atteignaient 66 M€ à la fin du troisième trimestre. Si l’année 2019 a été très positive, 2020 apparaît plus tendue, au regard de la situation internationale, entre autres compte tenu de l’arrivée du Brexit et des tensions économiques entre l’Europe et les États-Unis. »

Mettre en lien entreprises et allocataires du Rsa

Néanmoins, le Medef Anjou s’est fixé plusieurs axes de travail pour cette année à venir, avec en premier lieu la mise en place du projet Job Anjou, inspiré de Job 41, une action menée dans Loir-et-Cher depuis déjà quelques années. « Instituée en partenariat avec le conseil départemental, a expliqué Bertrand Schaupp cette plateforme qui mettra en relation les allocataires du RSA, soit environ 18 000 personnes dans le Maine-et-Loire, et les chefs d’entreprise, devrait être opérationnelle au printemps. »
De même, pour favoriser la reprise d’entreprise, l’association Business Transmission 49 devrait être lancée au cours de ce premier semestre. Initiée par le Medef Anjou et son homologue choletais, elle aura pour mission de favoriser les mises en relations entre le cédant et d’éventuels repreneurs, avec l’objectif de maintenir les entreprises sur le territoire.

Philippe Gauthier,  nouveau délégué général

Cette année, le Medef Anjou va également accroître ses relations avec l’armée, présente dans le département entre autres à Saumur, à Fontevraud avec un régiment de dragons, de même qu’à Angers avec le 6e RG et l’Esag,

Philippe Gauthier sera bientôt le nouveau délégué général du Medef Anjou.
Philippe Gauthier sera bientôt le nouveau délégué général du Medef Anjou. - Photo : Olivier Hamard JDE

l’école supérieure d’application du génie. Le mouvement patronal et l’armée vont en effet signer le 20 janvier prochain la première charte de coopération entre un Medef local et une délégation militaire départementale charte avec entre autres objectif de favoriser l’intégration dans les entreprises angevines de militaires en reconversion.
Pour 2020 , le président du Medef Anjou a également annoncé un changement au sein même de l'organisation patronale : son délégué général Henri Mercier, en poste depuis 2016, fera valoir ses droits la retraite fin mars. Il sera remplacé par Philippe Gauthier, dirigeant de l’imprimerie Setig-Abelia à Beaucouzé (50 collaborateurs, 6 M€ de CA).

Bertrand Schaupp, le président du Medef Anjou, a présenté ses voeux pour 2020 aux dirigeants locaux.
Bertrand Schaupp, le président du Medef Anjou, a présenté ses voeux pour 2020 aux dirigeants locaux. — Photo : Olivier Hamard JDE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.