Télécoms

Infrastructures

Orange finalise le déploiement de la fibre optique en Mayenne

Par Rémi Hagel, le 01 février 2023

En Mayenne, le déploiement de la fibre touche à sa fin. Orange démarre les consultations préalables à l’arrêt de l’usage du réseau cuivre pour les technologies ADSL. Par ailleurs, l’opérateur poursuit l’extension de la 5G après avoir équipé les agglomérations de Laval et Mayenne.

Véronique Fontaine, déléguée régionale Orange en Pays de la Loire, et Alexandre Cros, directeur des relations avec les collectivités locales Sarthe et Mayenne.
Véronique Fontaine, déléguée régionale Orange en Pays de la Loire, et Alexandre Cros, directeur des relations avec les collectivités locales Sarthe et Mayenne. — Photo : Rémi Hagel

Avec la Sarthe, la Mayenne est l’un des départements français où le déploiement de la fibre est le plus avancé, apprécie Alexandre Cros, directeur des relations institutionnelles d’Orange pour ces deux départements. Tous opérateurs confondus, 177 000 prises ont été montées en Mayenne. Il reste environ 5 000 logements à raccorder pour les zones rurales, équipées par Orange pour le compte de Mayenne fibre. "Nous devons encore raccorder 1 000 adresses à Laval et Château-Gontier, sur 43 000 réalisées", précise Véronique Fontaine, la nouvelle déléguée régionale du groupe. En Mayenne, Orange emploie 200 personnes et estime en faire travailler trois à quatre fois plus avec ses sous-traitants. 

2023 verra les efforts se poursuivre pour "aller au bout", sachant que les 100 % ne seront jamais atteints puisqu’il se construit toujours de nouveaux bâtiments. "Les engagements avaient été pris sur la base des logements de 2014. Aujourd’hui, à Château-Gontier, on est à plus de 150 % de ce chiffre", glisse Alexandre Cros.

La fin du réseau cuivre

"On aura déployé la fibre en moins de 15 ans en France, contre 40 ans pour le cuivre et 90 ans pour l’électricité. Pour Orange, cela a représenté un investissement de 9 milliards d’euros", explique Véronique Fontaine. Orange envisage les étapes suivantes et pose les bases du décommissionnement du cuivre, c’est-à-dire l’arrêt de l’utilisation de ces câbles pour l’internet ADSL. Pour la Mayenne, en décembre 2022, une procédure expérimentale a été déclenchée pour le village de Livré-la-Touche. Suivra un deuxième lot qui regroupe 40 communes de l’agglomération de Laval. En novembre 2024, l’offre cuivre sera fermée aux clients. Puis en novembre 2025, le service sera fermé. Cela signifie que les clients devront avoir migré vers la fibre ou d’autres technologies. Les opérations de démantèlement pourront alors démarrer.

Orange poursuit également le déploiement de la 5G. "La plupart des usagers n’ont pas besoin de telles performances, mais elle sera précieuse pour les industriels, les services de secours, l’e-santé, les véhicules connectés", prédit Véronique Fontaine. Dix-sept sites ont déjà été équipés dans les agglomérations de Laval et Mayenne.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition