Maine-et-Loire

Immobilier

Investissement immobilier

Le bailleur Podeliha poursuit ses investissements en Pays de la Loire

Par Olivier Hamard, le 25 janvier 2024

Plus important acteur du logement social des Pays de la Loire basé à Angers, Podeliha s’engage à poursuivre la production de logements pour 2024, avec 221 millions d’euros qui seront investis cette année.

Podeliha prévoit d’investir environ 221 millions d’euros au cours de l’année 2024 en construction et rénovation de logements.
Podeliha prévoit d’investir environ 221 millions d’euros au cours de l’année 2024 en construction et rénovation de logements. — Photo : Podeliha

En 2023, l’opérateur Podeliha, premier acteur du logement social en Pays de la Loire et filiale d’Action Logement basée à Angers, a livré 640 logements locatifs dans la région. Le bailleur a parallèlement lancé la construction de 1 106 logements, pour la location ou l’accession. 60 % de ces projets, soit 661, sont menés en Maine-et-Loire et 26 % en Vendée, soit 285. En 2024, l’opérateur, qui compte 27 000 logements répartis dans 260 communes et travaille pour 80 % avec des entreprises locales, prévoit d’investir environ 221 millions d’euros dans la construction ou la rénovation de logements.

Acquisitions et optimisation

Au-delà de ces investissements prévus, le bailleur angevin, tout en maintenant sa politique de construction et de réhabilitation, a annoncé plusieurs mesures phare. Dans le cadre l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) lancé par le Groupe Action Logement, qui prévoit l’acquisition de 30 000 logements en France, Podeliha se porte acquéreur de 225 logements à travers différents programmes. Réparties en Maine-et-Loire (111) Sarthe (102) et Vendée (12), ces acquisitions s’inscrivent dans une offre en logement locatif intermédiaire, destinée aux salariés et s’inscrivant en dehors du dispositif de logement social. Par ailleurs, pour répondre aux obligations de la réglementation ZAN, Zéro artificialisation natte, le groupe a décidé de repenser sa stratégie foncière. Il a notamment identifié plusieurs leviers d’optimisation foncière, notamment avec le remplacement de logements individuels anciens par de l’habitat collectif ou la surélévation de certains bâtiments.

Pour réduire les délais et optimiser les coûts, Podeliha dit vouloir poursuivre le développement des constructions hors site. 24 logements construits sur ce principe seront livrés cette année et 7 opérations, représentant 75 logements, seront étudiées en 2024. L’accent va également être mis sur les logements à destination des étudiants, avec plusieurs opérations : Podeliha en gère actuellement 556 dans la région, soit 47 % de plus qu’en 2022. Une résidence de 119 logements a en effet été acquise en 2023 à La Roche-sur-Yon (Vendée) et d’autres projets sont en cours, principalement dans l’agglomération angevine : 35 logements seront ainsi construits pour l’Ircom aux Ponts-de-Cé, 99 pour l’ESAIP à Saint-Barthélemy-d’Anjou et 68 seront livrés à la rentrée de septembre 2025 pour le lycée Saint-Benoît à Angers.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition