Pays de la Loire

Automobile

Furion lève des fonds pour lancer sa moto hybride

Par Cédric Menuet, le 19 janvier 2018

Le Manceau Marc Evenisse développe une moto hybride. Une innovation présentée lors du Festival international automobile de Paris fin janvier que son créateur entend développer en préparant une levée de fonds de 250 000 euros.

Marc Evenisse, créateur de la moto hybride Furion M1, au Mans.
Marc Evenisse, créateur de la moto hybride Furion M1, au Mans. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Le créateur

Designer, enseignant, entrepreneur et bien sûr motard. C’est en véritable touche à tout que Marc Evenisse s’est lancé dans la création d’une moto hybride. Un projet né d’un constat. « S’il y a eu une évolution des lignes, la moto a toujours un temps de retard sur l’automobile. Elle ne profite pas de ses innovations. J’ai donc voulu redessiner une moto en y ajoutant une plus-value technologique», explique le Manceau. Cette touche personnelle, ce sera la motorisation hybride. Un créneau encore vierge que Marc Evenisse aborde en partant d’une page blanche.

Le concept

Il va plancher six mois durant en 2016 sur le design de son deux-roues et bâtir son réseau de professionnels. Des techniciens qui vont l’aider à concevoir la moto, baptisée Furion M1. Huit personnes s’attellent ainsi à ce travail collaboratif, sans rémunération. Un fonctionnement de start-up, transparent pour son promoteur. « C’est une aventure humaine. Des gens sont venus me trouver avec leur expertise technique pour participer au projet. Dès qu’on le pourra, on les rémunèrera. » Car le projet a de quoi séduire. La France ne possède plus de marque nationale depuis la disparition du constructeur Voxan. Et surtout, la moto hybride permet de lever le frein des utilisateurs vis-à-vis des véhicules électriques. Les motards recherchant des sensations de conduite offertes uniquement par une motorisation classique. Construite sur une base de Yamaha R6, l’engin développe ainsi une puissance de 600 cm3. Elle est équipée d’un moteur thermique de 120 chevaux et d’un moteur électrique de 15 kilowatts, soit 20 chevaux, alimenté par un pack de batteries fabriquées par E4V au Mans. « Le moteur électrique est dédié à l’environnement urbain et il n’a pas besoin de beaucoup de puissance pour la conduite en ville », précise Marc Evenisse.

Les perspectives

Avec un prix de vente à 24 000 euros, le start-upper s’est fixé un minimum de 300 exemplaires en pré-commandes pour lancer son entreprise Furion Motorcycles. L’international est également visé, la moto hybride n’ayant pour l’heure aucun concurrent sur le marché. Pour financer son premier prototype homologué, Marc Evenisse prépare son premier tour de table. L’entrepreneur cherche en effet à lever 250 000 euros. Après sa présentation officielle lors du Festival international automobile de Paris fin janvier, Marc Evenisse prépare sa Furion M1 à sa prochaine sortie. Dès avril prochain, il projette sa première démonstration publique en faisant rouler l’engin lors des 24 Heures du Mans Moto. Le test ultime pour cette hybride "made in Sarthe".

Marc Evenisse, créateur de la moto hybride Furion M1, au Mans.
Marc Evenisse, créateur de la moto hybride Furion M1, au Mans. — Photo : Cédric Menuet - Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail