Saint-Etienne

Commerce

Produits locaux : le formidable coup de com' de Tiffany Gisèle-Fayolle

Par Gilles Cayuela, le 03 décembre 2018

Bien connue sur la place stéphanoise, Tiffany Gisèle-Fayolle a profité de son passage sur TF1 pour booster les ventes de sa marque vestimentaire lifestyle "La Petite Stéphanoise" et promouvoir dans le même temps son engagement en faveur des créateurs locaux.

A gauche, Tiffany Gisèle-Fayolle et l'une des égéries de sa marque Karine Guérit. — Photo : Anna Cruz

"Elle mériterait d'être dans le journal"... Eh bien c'est arrivé ! Pas dans le journal de Claire Chazal, mais dans celui de Jean-Pierre Pernaut. Deux semaines après son passage au JT de 13h de TF1, dans le cadre d'un reportage sur le boom des produits locaux, Tiffany Gisèle-Fayolle n'en finit plus de voir ses ventes de tee-shirts, sweat-shirts, sacs, cabas et autres pochettes à la marque "La Petite Stéphanoise" progresser.

"J'ai dû faire plus d'un millier d'euros de vente dans les trois jours qui ont suivi la diffusion du reportage sur TF1. En boutique, près de la moitié des clients m'ont dit qu'ils avaient découvert nos produits grâce au reportage. Nos ventes sur internet ont, elles aussi, explosé J'ai expédié des commandes en Vendée, dans le Sud, à Paris… Cela a permis aux stéphanois qui ne résident plus dans la région de découvrir notre marque et de porter hauts les couleurs des Stéphanois de cœur", expose la fondatrice de la marque vestimentaire lifestyle, par ailleurs dirigeante du concept store Utopium et de l'agence d'architecture et décoration d'intérieur TGF (5 collaborateurs en freelance ; 200 000 € de CA).

Coup de projecteur sur les créateurs locaux

Victime de son succès et de cette récente médiatisation à l'échelle nationale, la jeune stéphanoise a dû faire face à une rupture de stock de ses produits sur un certain nombre de tailles. "J'ai dû remettre ma couturière et mon fournisseur breton sur le pont pour pouvoir répondre le plus rapidement possible aux demandes croissantes en cette période de fêtes", explique-t-elle.

Tiffany Gisèle-Fayolle a par ailleurs profité de son passage télé pour mettre en avant son nouveau projet : le lancement du Comptoir Stéphanois, une boutique partagée dédiée à la promotion des savoir-faire locaux. "Je loue le local situé juste à côté d'Utopium et je le mets gratuitement à disposition de créateurs et prestataires locaux. Nous avons pour l'instant du conseil en image, les bandanas et les foulards de La Bande à Nanas ou encore les montres de la Maison Bonnet", commente celle qui a pris en juin dernier la présidence de l'association Sainté Shooping.

Et de conclure : "C'est une façon de mettre en avant les produits et services locaux et de rendre le passage Sainte Catherine le plus dynamique possible pour les fêtes tout en mettant aussi en avant mes produits".

    

A gauche, Tiffany Gisèle-Fayolle et l'une des égéries de sa marque Karine Guérit. — Photo : Anna Cruz

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture