Loire

Énergie

Lagazel se rapproche de Total pour distribuer ses lampes solaires en Afrique

Par Cyril Michaud, le 01 mars 2018

Si elle rencontre actuellement quelques difficultés pour distribuer ses produits, la start-up de Saint-Galmier nourrit de grandes ambitions sur le sol africain. Cette année, Lagazel prévoit d’ouvrir trois nouveaux ateliers de production et finalise actuellement un partenariat avec Total.

75% des personnes en Afrique n'ont pas accès à l'électricité à leur domicile. Avec ses lampes solaires éco-conçues Lagazel dispose donc d'un marché colossal — Photo : Nicolas Réméné

Lorsque il a décidé de produire ses premières lampes au Burkina-Faso avec sa start-up Lagazel (6 salariés en France, 20 en Afrique, CA : NC), l’expérimenté chef d’entreprise Arnaud Chabanne savait parfaitement où il mettait les pieds. "Nous nous attendions à des difficultés à l’importation puisque la majeure partie des composants de nos lampes solaires vient de France."

Arnaud Chabanne dispose d'un stock de 20 000 lampes solaires en attente de distributeurs au Burkina Fasso.
Arnaud Chabanne dispose d'un stock de 20 000 lampes solaires en attente de distributeurs au Burkina Fasso. - Photo : DR

En revanche, il n’imaginait peut-être pas ramer autant pour les distribuer. "Depuis octobre 2016, nous avons produit un peu plus de 40 000 lampes au Burkina-Faso, avec des pics à 5 000 lampes certains mois." Dernièrement pourtant, la production a dû sérieusement ralentir faute de distributeurs.

Conséquence : La start-up de Saint-Galmier Lagazel a été contrainte de réduire de moitié les effectifs de son atelier de production situé à Dédougou, à 250 kilomètres de la capitale Ouagadougou. "Il y a eu ici jusqu’à une vingtaine de personnes à la production. Aujourd’hui, il n’y en a plus que dix parce que nous avons du stock."

Plus de 20 000 lampes attendent d’être vendues. "Le point bloquant, c’est le réseau de commercialisation. Notre modèle économique, en produisant localement, fait qu’on se heurte à des problèmes de transport et logistique." Mais Arnaud Chabanne garde espoir : "De gros partenaires européens s’intéressent à nous, dont Total"qui a développé le programme Awango afin de faciliter l’accès à l’énergie aux plus défavorisés.

Des unités de production en projet à Madagascar, au Congo et au Sénégal

Photo : DR

En Afrique, l’entreprise pétrolière et gazière est considérée comme le principal distributeur de petits produits solaires. Elle dispose au Burkina-Faso d’un réseau de 80 stations-services. "Awango propose de nous distribuer et d’être un partenaire plus local."

Cela fait cinq mois que Lagazel négocie avec Total et le projet est sur le point d’aboutir. "Nos produits seront bientôt vendus dans toutes les stations Total du Burkina et on l’espère ailleurs rapidement." Car Arnaud Chabanne vise un développement commercial à l’échelle continentale. "Nous avons ouvert une filiale de distribution à Dakar au Sénégal en novembre dernier où un réseau est en train de se mettre en place."

Lagazel qui travaille également avec le Réseau des Caisses Populaires du Burkina, spécialiste du micro crédit, pour écouler ses Lampes solaires - vendus entre 15 et 35 € - nourrit aussi l’ambition de développer un réseau de franchisés. "Nous sommes en train d’identifier de nouveaux partenaires afin de mettre en place des unités de production dans d’autres pays." Trois devraient voir le jour cette année à Madagascar, au Congo et Sénégal.

À chaque fois, une dizaine d’emplois directs et une vingtaine d’emplois indirects seront créés. "Le potentiel est là. En Afrique, 75 % des personnes n’ont pas accès à l’électricité à la maison", rappelle Arnaud Chabanne.

Avec ses lampes solaires éco-conçues, Lagazel, qui doit faire face à une rude concurrence venant de Chine, des États-Unis et d’Allemagne, se donne trois ans pour se faire une place de choix sur ce marché encore naissant.

75% des personnes en Afrique n'ont pas accès à l'électricité à leur domicile. Avec ses lampes solaires éco-conçues Lagazel dispose donc d'un marché colossal — Photo : Nicolas Réméné

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture