Metz

Numérique

Pour UX-Key, l’année 2023 sera celle du décollage de l’activité

Par Jean-François Michel, le 29 novembre 2022

Spécialisée dans l’ergonomie logicielle, la start-up messine UX-Key va financer un programme d’investissement de 2 millions d’euros pour poursuivre le développement de sa solution basée sur l’intelligence artificielle, tout en pilotant l’envolée de l’activité.

Avec son associé Michel Kuehn, Loïc Cueroni a lancé UX-Key en 2019.
Avec son associé Michel Kuehn, Loïc Cueroni a lancé UX-Key en 2019. — Photo : UX-Key

Programme chargé pour Loïc Cueroni, le dirigeant de la start-up UX-Key, spécialisée dans l’ergonomie logicielle. Fin novembre, le jeune dirigeant s’est envolé pour le Canada, où il a enchaîné 15 rendez-vous afin de montrer à des prospects les possibilités ouvertes par sa solution, une intelligence artificielle capable de comprendre les erreurs de conception dans les logiciels.

"Pour 2023, l’enjeu, c’est la croissance", résume Loïc Cueroni. "La question est de savoir si nous allons multiplier l’activité par deux ou par trois." Revendiquant une quarantaine de contrats signés, pour l’essentiel avec de petits éditeurs de logiciels développant des produits en phase d’évolution, le président d’UX Key préfère rester discret sur le chiffre d’affaires réalisé. "Aujourd’hui, plus qu’une levée de fonds, nous recherchons plutôt de l’emprunt obligataire. Nous sommes déjà rentables et nous n’avons pas forcément besoin d’augmenter nos fonds propres".

Employant actuellement huit personnes, le président d’UX-Key recrute une personne par mois pour suivre le développement de l’activité. "Un tiers des profils que nous recherchons sont des développeurs web, et deux tiers sont des ergonomes logiciels ou UX designer", détaille Loïc Cueroni. UX, pour User Experience en anglais ou expérience utilisateur en français, désigne l’expérience faite par un individu lors de l’utilisation d’un logiciel. "Dans le domaine de l’e-commerce, il y a beaucoup de solutions qui existent pour arriver à l’acte d’achat, détaille Loïc Cueroni. Chez UX-Key, nous utilisons un socle technologique similaire, mais que nous avons adapté pour pouvoir nous mettre à la place de l’utilisateur d’un logiciel métier."

500 000 € de financement pour le prototypage

Initialement pensée pour une autre société pilotée par Loïc Cueroni, Blue Pad, la solution développée par UX-Key s’appuie sur une intelligence artificielle, capable de digérer des volumes de données gigantesques : déplacements de souris, clics ou encore interactions au clavier pour au final, comprendre pourquoi un utilisateur n’arrive pas à utiliser telle ou telle fonction d’un logiciel métier, comme une application pour piloter un chantier ou encore faire de la comptabilité. "500 000 € de financement ont été investis pour le prototypage", détaille Loïc Cueroni. "Pour 2023, nous avons un programme d’investissement de plus de 2 millions d’euros, sur la poursuite du développement de la solution, avec notamment de nouvelles fonctionnalités."

Fin octobre, la société UX-Key a été admise dans le programme "Booster", porté par le Réseau Entreprendre. Déjà membres du Réseau Entreprendre pour leur première société, Blue Pad, Loïc Cueroni et son associé Michel Kuehn, veulent désormais profiter à plein de ce "label" pour accélérer le développement d’UX-Key. "Au niveau de la recherche de financement, par exemple, le fait d’avoir cette validation du Réseau Entreprendre pèse dans la balance. Il y a vraiment une différence." Mais au-delà d’ouvrir des portes chez les financeurs, Loïc Cueroni compte aussi sur "l’effet réseau" pour décrocher des rendez-vous et pouvoir "faire de la pédagogie" autour de sa solution innovante. En intégrant le programme "Booster", UX-Key va bénéficier d’un prêt d’honneur de 80 000 € mais aussi de l’accompagnement des membres du réseau, "un regard des pairs" très important pour Loïc Cueroni.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition