Moselle

BTP

Fusion-acquisition

Demathieu Bard signe la plus importante acquisition de son histoire en reprenant Steiner Construction SA

Par Philippe Bohlinger, le 24 janvier 2024

Le rachat de Steiner Construction SA, une entreprise suisse de 200 salariés, porte à un tiers la part d’activité à l’international du lorrain Demathieu Bard. Le montant de l’opération est d’environ 103 millions d’euros.

Le rachat du suisse Steiner Construction SA augmente l’envergure internationale du groupe Demathieu Bard bien implanté en France et dans le Grand Est.
Le rachat du suisse Steiner Construction SA augmente l’envergure internationale du groupe Demathieu Bard bien implanté en France et dans le Grand Est. — Photo : Photolpase

Le major lorrain du BTP Demathieu Bard vient de signer la plus importante acquisition de son histoire en faisant entrer dans son giron Steiner Construction SA, une entreprise de 200 salariés qui affiche un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros. Le rachat de cet acteur majeur de la construction helvétique, filiale du groupe suisse de promotion immobilière Steiner AG, s’est élevé à environ 103 millions d’euros, selon Hindustan Construction Company, la maison mère de Steiner AG. L’opération marque un tournant pour le groupe de Montigny-lès-Metz (Moselle), qui a su tirer parti de la volonté du groupe Steiner AG d’évoluer vers un modèle d’entreprise exclusivement dédié au développement immobilier.

Demathieu Bard se renforce à l’international

Stéphane Monceaux, directeur général de Demathieu Bard, considère l’acquisition de Steiner Construction SA comme "une étape majeure" dans l’histoire du groupe de 4 000 salariés fondé en 1861. Nommé en octobre 2023, cet ancien cadre dirigeant de Spie Batignolles estime que le groupe renforce ainsi sa "présence à l’international" et conforte son "positionnement d’entreprise de référence du secteur de la construction".

La transaction porte la part des activités de Demathieu Bard à l’international à 33 %. Celle-ci avoisinait auparavant 22 % et se répartissait entre l’Amérique du Nord (7 %) et l’Europe (15 %), principalement en Allemagne et au Luxembourg. Au fur et à mesure des années, le groupe qui compte plus de 60 implantations en France et à l’étranger s’est en effet établi au Luxembourg (1975) via sa filiale Tralux, mais également au Canada (1997) avec sa filiale Construction Demathieu Bard.

Une opportunité sur le marché suisse

Pour Pascal Langeron, directeur général de Steiner Construction, ce changement d’actionnaire constitue "une réelle opportunité" de croissance pour la société qui doit permettre de renforcer "son positionnement d’entreprise de référence sur le territoire".

"En enrichissant ses savoir-faire, cela lui permettra de répondre aux attentes du marché, de ses clients et de ses collaborateurs", complète-t-il. Sur ce marché helvétique où il a désormais un pied, Demathieu Bard bénéficiera de l’ancrage de Steiner Construction SA et de son expérience dans les opérations menées en "entreprises totales", une spécificité du monde de la construction suisse qui conduit une même entreprise à assurer l’exécution, la direction et de la coordination de l’ensemble des prestations, y compris celles fournies par les sous-traitants et les fournisseurs qu’elle a missionné.

Plus de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires

Avec cette opération, Demathieu Bard porte son chiffre d’affaires consolidé à 2,1 milliards d’euros. De quoi consolider les assises du groupe qui s’est bâti dans les infrastructures et le génie civil (27 % du chiffre d’affaires) avant de se diversifier dans le bâtiment (48 %), la promotion immobilière (19 %) et les activités spéciales comme la préfabrication ou encore le génie électrique et climatique (6 %). Autant de savoir-faire qui lui permettent aujourd’hui de tailler des croupières aux trois majors français du BTP que sont Bouygues, Eiffage et Vinci.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition