Grand Est

Services

CES 2018 : la start-up Tallyos géolocalise les salariés en mobilité

Par Ioanna Schimizzi, le 14 décembre 2017

La start-up mosellane Tallyos a créé un boîtier pour géolocaliser les salariés en mobilité, s'appuyant sur les compétences de deux docteurs en aérospatial. L'équipe s'envolera pour le CES de Las Vegas en janvier prochain.

Pierre Frank, cofondateur de la start-up Tallyos est le dirigeant depuis plus de 25 ans de la société Everclean Services à Maizières-lès-Metz. — Photo : Ioanna Schimizzi

A première vue, entre un patron à la tête d’une société spécialisée dans la propreté industrielle, et un docteur en aérospatial, difficile d’établir un lien au sein d’une start-up. Et pourtant. Pierre Frank, président d’Everclean Services à Maizières-lès-Metz (CA : 3,5 millions d'euros ; effectif : 320) depuis plus de 25 ans, et Christopher Frank ont d’abord un lien de parenté. Christopher, docteur en aérospatial, poursuit son cursus à l’université d’Atlanta aux Etats-Unis en effectuant une certification en entreprenariat et management. « Il y avait un module de création de start-up, et il avait besoin d’une idée », explique son père Pierre Frank. « Je lui explique alors la problématique au sein de ma société, mais qui est finalement commune à la plupart des entreprises où les salariés sont en mobilité : leur suivi est compliqué, et la mise en place de « pointage » via le papier ou des applications contraignante. » C’est là qu’intervient le savoir-faire aérospatial de Christopher Frank.

L’utilisation des satellites

« Il pense tout simplement à utiliser les GPS et les satellites pour localiser les salariés. De cette façon, pas besoin d’équiper le personnel en smartphone, ni d’abonnement téléphonique ». C’est ainsi qu’est née la start-up Tallyos en 2015. Christopher Frank en est le président, Pierre Frank, directeur général, et Jean-Guillaume Durand, également docteur en aérospatial, directeur technique. « Le but est d’optimiser les déplacements et les données. A l’aide d’un boîtier que nous avons développé, le salarié n’a qu’à appuyer au début et à la fin de son intervention. Il n’est plus géolocalisé ensuite. » Tallyos se veut être « une solution connectée pour l’optimisation des ressources humaines. »

Un objectif déjà plus que doublé

Tallyos a été sélectionnée au sein de la première promotion du Village by CA Lorraine. « Cela nous permet d’accéder à l’ensemble des villages en France et à l’étranger, ce qui est un avantage fort pour rencontrer nos clients », explique Pierre Frank. Tallyos s’envolera pour le CES de Las Vegas en janvier prochain au sein de la délégation French Tech. « Nous avons participé au CES de Paris, qui a déjà entraîné des commandes de boîtiers ». Actuellement 13 000 boîtiers ont été commandés, et devraient commencer à être livrés dès le début de l’année. « Ce qui nous fera atteindre un chiffre d’affaires d’1,2 million d'euros, soit plus du double de notre objectif pour 2018. »

Tallyos a notamment attiré une entreprise du Gabon spécialisée dans les plantations de cacao. La start-up espère donc en participant à la grand-messe des nouvelles technologies à Las Vegas convaincre de grands groupes, « mais aussi approcher des industriels car pour fabriquer nos boîtiers, nous avons besoin de composants qui se font rares et le seul continent qui parvient actuellement à nous en fournir en quantité suffisante est l’Asie », confirme Pierre Frank. L’effectif devrait être d’une dizaine de personnes dès le mois d’avril, contre quatre actuellement. Everclean profite également du succès de Tallyos puisque « nous sommes en croissance de 8,9 % sur cet exercice », se félicite le patron lorrain.

Pierre Frank, cofondateur de la start-up Tallyos est le dirigeant depuis plus de 25 ans de la société Everclean Services à Maizières-lès-Metz. — Photo : Ioanna Schimizzi

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail