Moselle

Réseaux économiques

Interview CCI Moselle : « Notre dispositif Allo PME est maintenu et renforcé »

Entretien avec Fabrice Genter, président de la CCI Moselle

Propos recueillis par Jonathan Nenich - 15 septembre 2020

Fabrice Genter, président de la Chambre de commerce et d'industrie de Moselle et président du Groupe Dumur Immobilier, dresse un point sur la rentrée économique du territoire, toujours fortement impactée par la crise sanitaire du coronavirus.

Fabrice Genter, président de la CPME Moselle.
Le président de la CCI Moselle Fabrice Genter est persuadé que le salue des entreprises passera par le retour des actifs au travail et par la digitalisation. — Photo : © CPME Moselle

Quelle est votre analyse de la rentrée économique avec la crise sanitaire qui menace toujours les entreprises mosellanes ?

Il y a deux niveaux intéressants. D’abord, la rentrée scolaire s’est bien passée et le rectorat ne nous a pas fait de retour d’incidents majeurs. Or le fonctionnement interne des familles est un point névralgique de la santé économique du territoire. Quand il faut s’occuper de ses enfants toute la journée, il est difficile d’être productif à son travail. Le second point concerne l’aide gouvernementale avec le plan de relance de 100 milliards d’euros. Le prêt garanti par l'État et la possibilité de recourir au chômage partiel étaient déjà deux mesures fortes et positives. Aujourd’hui, nos entreprises ont besoin de réaliser du chiffre d’affaires. À la CPME, nous travaillons à la transformation des aides gouvernementales, qui sont précieuses, en actions concrètes pour les entreprises de Moselle.

Quelles sont les actions menées par la chambre de commerce afin d’accompagner les entreprises ?

Nous organisons par exemple des réunions avec les fédérations du BTP pour comprendre leur situation. Les entreprises fonctionnent encore sous perfusion, via les aides de l’État. Si on prend l’exemple du BTP, Il faut absolument que les sociétés puissent renouveler leur carnet de commandes. Via notre dispositif Allo PME, nous avons pu accompagner plusieurs milliers d’entreprises, issues de tous les secteurs. Ce dispositif est donc maintenu et renforcé afin de décortiquer les aides et d’aider les chefs d’entreprise à y voir plus clair dans leurs droits. Nous mobilisons ainsi toutes les compétences des conseillers de la chambre de commerce pour les mettre au service des acteurs économiques.

Craignez-vous des défaillances d’entreprises à moyen terme sur le territoire ?

Pour l’instant, les présidents des tribunaux de commerce ne nous indiquent pas de hausse des défaillances d’entreprise. L’époque nous invite à vivre au jour le jour et les 36 000 entreprises du territoire doivent passer le cap. Pour cela, les actifs doivent absolument revenir au travail. Les entreprises doivent également se digitaliser. Le consommateur de l’année dernière n’est plus celui d’aujourd’hui. Il faut servir autrement, et je suis convaincu que cela passe par le numérique, pour pouvoir déceler les nouveaux comportements. Ces aspects demandent de l’investissement et un engagement sans faille des collaborateurs. Le travail à distance rebat les cartes de nombreuses organisations au sein des sociétés. Il faut s'adapter ! 

Que pensez-vous de la mesure gouvernementale prônant le port du masque obligatoire en entreprise ?

Les entreprises avaient déjà des protocoles sanitaires renforcés pour assurer la continuité du travail et ne pas fermer. Le port du masque est contraignant mais indispensable. N’oublions pas qu’un seul collaborateur qui serait malade pourrait conduire à la création d’un cluster et à la cessation d’activité de son entreprise tout entière. Il faut donc un mouvement citoyen, où chacun fait attention à son prochain. Il serait bon pour tous d’endiguer cette maladie alors, sans céder à la panique, appliquons tous les gestes qu’induit à la période.

Fabrice Genter, président de la CPME Moselle.
Le président de la CCI Moselle Fabrice Genter est persuadé que le salue des entreprises passera par le retour des actifs au travail et par la digitalisation. — Photo : © CPME Moselle

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail