• Vendée

    Technologies

    Coronavirus : le groupe Serta obligé de fermer son usine en Chine

    17 février 2020

    Comme toutes les usines chinoises qui ne fabriquent pas de produits de première nécessité, le site du groupe Serta (107 M€ de CA, 1 000 salariés) fabricant de vérins hydrauliques, est contraint de fermer ses portes depuis le nouvel an chinois, qui a eu lieu le 25 janvier, pour cause de coronavirus. L’usine, pourtant située à 700 kilomètres de Wuhan, où le virus est apparu, devrait rouvrir à partir du 20 février et retrouver toutes ses capacités de production le 1er mars. « Cette usine n’est ouverte que depuis 2018, précise Cyrille Clément, PDG du groupe basé au Poiré-sur-Vie, en Vendée. Nous n’avons pas encore chiffré la perte de chiffre d’affaires qu’occasionne cette fermeture et nous devons continuer à rémunérer nos 60 salariés. Le chômage partiel n’existe pas en Chine. » Aucun salarié n’est toutefois touché par le virus. Les expatriés français qui travaillent sur le site ont été rapatriés pour éviter toute contamination.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos