• Vendée

    Nautisme

    Beneteau pourrait supprimer jusqu'à 1 390 emplois

    08 septembre 2020

    Le PDG Jérôme de Metz avait prévenu en juillet en annonçant son plan stratégique. Beneteau (8 361 salariés, 1,3 Md€ de CA en 2019) réduit ses capacités de production. Le groupe nautique vendéen annonce qu’il prévoit la fermeture, cession ou mise en sommeil de 5 de ses 24 sites de production entraînant une réduction des effectifs comprise entre 710 et 1 390 personnes. Beneteau, qui tablait cet été sur un chiffre d'affaires en baisse de 16 % en 2020, envisage donc de se séparer de 16 % de ses effectifs. Dans le détail, le leader mondial de la plaisance prévoit la fermeture, cession ou mise en sommeil de 4 de ses 16 sites de moulages de bateau (un aux États-Unis, un en Slovénie et deux en France) ainsi qu’une activité ralentie sur 3 sites (en Italie, en France et en Pologne). Concernant la division habitat (7 sites en France et un en Italie), Beneteau prévoit la fermeture d’un site en France et une activité très ralentie en Italie. Les bureaux d’études et les fonctions supports seront également concernés par des réductions d’effectifs. Le leader mondial du nautisme basé à Saint-Gilles-Croix-de-Vie emploie 4 000 personnes dans les Pays de la Loire sur 18 sites, dont 13 en Vendée.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos