Vendée

Agroalimentaire

Paso veut rejouer l'histoire du préfou avec un nouveau produit

Par Adrien Borga, le 02 décembre 2016

L'entreprise spécialisée dans la production de préfou va lancer de nouveaux produits en 2017 et cherche à renouveler la clef de son succès.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Surfant sur la vague du succès de ses préfous, Paso espère retrouver la recette qui a fait son succès. « On cherche à créer des ponts avec des sociétés régionales pour retrouver le Paso d'il y a cinq ans, annonce Tugdual Rabreau, l'un des deux dirigeants de l'entreprise installée à Olonne-sur-Mer. Nous voulons trouver un savoir-faire sur un produit à forte identité régionale. Nous avons déjà visité quelques usines dans l'Est, le Sud-Est et le Sud-Ouest. » Grâce à sa croissance continue depuis cinq ans avec 15 à 20 % d'augmentation de son chiffre d'affaires, l'entreprise agroalimentaire qui produit des préfous, mais aussi toute une gamme de produits apéritifs, cherche à poursuivre sa croissance. Paso devrait réaliser 17 millions d'euros de chiffre d'affaires (15 millions en 2015). Elle emploie environ 120 personnes.

Rentabilité entamée

Si la croissance est là, la rentabilité de l'entreprise est sérieusement entamée ces temps-ci par la flambée du prix des matières premières. Le beurre et l'ail, matières premières indispensables à la fabrication des préfous ont presque doublé de prix en trois mois. « La hausse du beurre est une conséquence de la fin des quotas laitiers, explique Tugdual Rabreau. Quand à l'ail, c'est une pénurie organisée par les producteurs, principalement la Chine et l'Espagne, pour faire monter les prix, nous avions été confrontés au même phénomène il y a quatre ans. C'est la moitié de notre résultat qui s'envole, c'est énorme. »

Nouveaux produits et export

L'année 2017 verra l'arrivée de nouveaux produits dans les rayons des supermarchés et notamment dans la gamme des mini burgers où six nouvelles références devraient être lancées : au fromage, au bacon, au canard, Rossini, poulet et végétarien. Paso va également se lancer dans la fabrication de préfous bio destinés aux réseaux de distribution spécialisés et sous une marque ayant déjà une notoriété dans le secteur. L'entreprise joue également la carte de l'export avec en priorité l'Allemagne et les États-Unis. Une première palette de produits est déjà partie outre-Atlantique, il s'agit de pains apéro avec une recette spécifique avec un goût d'ail moins prononcé et un pain moins croûteux que la version destinée à la France. 20 palettes devraient partir à terme. « Il s'agit d'un test sur des produits surgelés. Un traitement nécessaire compte tenu des délais entre le départ de l'usine en France et la livraison des produits (quatre semaines). C'est un marché très grand qui pourrait s'ouvrir. Si ça marche à terme, il faudrait ouvrir une usine sur place », détaille le dirigeant. Pour l'Allemagne, l'entreprise va passer par un réseau de prescripteurs en restauration hors foyer ou catering. Les premières livraisons devraient avoir lieu début 2017.

4.000m² d'usine pour les préfous Les travaux de la nouvelle usine de préfou ont démarré fin août dernier. Le site situé à La Mothe-Achard (derrière l'usine Bodard) ne sera pas prêt avant fin avril et ne sera pas opérationnel avant mi-mai. « La période des fêtes de Noël va être compliquée à gérer, prédit Tugdual Rabreau. On est déjà très à l'étroit. Tout le monde à hâte que la nouvelle usine ouvre. » Actuellement installé dans 3.200 m² de bâtiment, le site de La Mothe-Achard fera 4.000 m² à lui seul il sera entièrement dédié aux préfous, le site d'Olonne produira le reste des produits apéritifs et de snacking. Une dizaine de postes seront créés pour l'ouverture de la nouvelle unité de production qui a nécessité un investissement de huit millions d'euros.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.