Nantes

Réseaux

Les entreprises nantaises s'engagent contre la pauvreté des jeunes avec Break Powerty

Par Caroline Scribe, le 03 septembre 2019

Nantes est la première grande métropole à se mobiliser pour ce projet. 6 réseaux de dirigeants nantais se sont, en effet, engagés auprès de la fondation Break Powerty pour se mobiliser contre la pauvreté des jeunes des quartiers.  Cette initiative vise à expérimenter le dispositif de dotation d'action territoriale (DAT), avant son déploiement au niveau national dans le cadre du Plan Pauvreté.

Formation de dirigeants d'entreprise avec le Centre des Jeunes Dirigents (CJD) en 2017
6 réseaux de dirigeants nantais s'engagent pour lutter contre la pauvreté des jeunes. — Photo : E Perdu

Les Pays de la Loire peuvent se targuer du taux de chômage le plus bas de France (7,2%). Il est à peine plus élevé sur Nantes Métropole (8,4%). Pourtant dans ce contexte économique plutôt favorable, la pauvreté, et notamment celle des jeunes, est impressionnante. Elle atteint 42% dans les 15 quartiers prioritaires de la ville de Nantes contre 11% pour le reste du territoire métropolitain. Plus, grave, les 21 000 jeunes de ces quartiers connaissent un taux de pauvreté de 70%.

La découverte de ces chiffres a choqué les chefs d’entreprise nantais, qui bien souvent rencontrent par ailleurs des difficultés à recruter. C’est pourquoi le Centre des Jeunes Dirigeants (CJD), la CCI, la CPME, les Dirigeants Responsables de l’Ouest (DRO), le Medef 44 et Réseau Entreprendre Atlantique (REA) se sont engagés à soutenir la fondation Break Powerty qui lance, à Nantes, un dispositif expérimental de mobilisation des entreprises contre la pauvreté. La dotation d’action territoriale (DAT) prend la forme d’une allocation, pouvant aller jusqu’à 2 % du résultat net de l’entreprise, pour lutter contre le déterminisme social. A Nantes, l'enjeu est de lever 2 M€ sur 3 ans pour venir en aide à 10 000 jeunes des quartiers prioritaires en finançant 17 projets.

Formation de dirigeants d'entreprise avec le Centre des Jeunes Dirigents (CJD) en 2017
6 réseaux de dirigeants nantais s'engagent pour lutter contre la pauvreté des jeunes. — Photo : E Perdu

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.