Nantes

Industrie

Le fabricant de purificateurs d’air Natéosanté s’ouvre en grand les portes du marché chinois

Par Amandine Dubiez, le 11 mai 2017

Le fabricant de purificateurs d'air vient de signer un partenariat avec une entreprise chinoise qui devrait multiplier au moins par six sa production.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« On a signé le partenariat mi-avril et on se prépare déjà à envoyer un premier conteneur, cela va très vite, à la vitesse chinoise ! » s'étonne Thierry Ricci. Le Pdg de NatéoSanté vient de signer un partenariat avec une société chinoise spécialisée dans la dépollution de l'air qui lui ouvre grand les portes du marché asiatique. « Nos prévisionnels sont totalement bouleversés, ce que l'on faisait en six mois, il va falloir désormais le faire en un mois », explique Thierry Ricci. Le fabricant de purificateurs d'air intérieur appelle en ce moment ses sous-traitants pour voir avec eux comment ils pourront augmenter la cadence de production et s'apprête à embaucher deux techniciens pour gérer le volume de production. Le chiffre d'affaires de NatéoSanté, qui a atteint le million d'euros fin 2016, devrait doubler à la fin de l'année. « On devrait multiplier au moins par six ou sept notre volume de production », estime Thierry Ricci.

La Chine en rupture de stock cet hiver

Une montée en cadence qui se fera crescendo jusqu'à cet hiver, la période où les villes chinoises dépassent régulièrement les seuils maximaux d'exposition aux particules fines. « C'est en hiver que la pollution est la plus forte en Chine. Cela fait deux ans que les Chinois sont en rupture de stock sur les purificateurs d'air pendant cette période », détaille le dirigeant. Ses produits fabriqués en France, notamment par l'Angevin Eolane et vendus entre 1.500 et 4.000 euros, seront installés dans une école maternelle à Hangzhou, mais aussi en maison de retraite, dans les bureaux et chez les particuliers.

« Le made in France les a convaincus »

« Cela faisait longtemps que le P-dg de Cloud Clean Biotechnology cherchait un fabricant de purificateurs très haut de gamme », explique Thierry Ricci. « Le côté made in France les a convaincus. La France est réputée pour être un pays d'excellence dans le domaine de la santé », poursuit le P-dg. Créée en 2015, la société chinoise de 40 salariés est connue pour être l'une des seules entreprises au monde capable de dépolluer l'air en extérieur et d'éliminer les NOx (oxyde d'azote) issus de la combustion automobile.

Grosse demande des coiffeurs

Les purificateurs d'air de NatéoSanté sont aussi de plus en plus demandés en France. Si les crèches, hôpitaux, cliniques et écoles sont toujours très demandeurs, la PME de Saint-Hilaire de Chaléons, qui emploie quinze salariés, vend aussi de plus en plus à des podologues et à des salons de coiffure. « Les coiffeurs sont très exposés aux produits toxiques et polluants, c'est la deuxième profession la plus exposée après les peintres », explique Thierry Ricci. Il vend en ce moment cinq purificateurs par semaine à des coiffeurs et vient de créer un poste commercial exclusivement pour gérer ce marché.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture