Vendée

Industrie

Investissant deux millions d'euros en Vendée, Mecapack imagine l'emballage de demain

Par Olivier Hamard, le 06 avril 2021

Concepteur et fabricant de machines de conditionnement, la société vendéenne Mecapack veut proposer des alternatives à l’emballage plastique. Elle lance pour cela un programme de 2 millions d’euros d’investissement.

Nicolas Ducept, le PDG de Mecapack, entend faire de l’entreprise vendéenne l’un des acteurs de la transition écologique dans le domaine de l’emballage.
Nicolas Ducept, le PDG de Mecapack, entend faire de l’entreprise vendéenne l’un des acteurs de la transition écologique dans le domaine de l’emballage. — Photo : Olivier Hamard

Trouver des solutions industrielles de substitution aux emballages plastique tout en permettant de préserver la qualité des produits et leur conservation : le pari dans lequel s’est engagé Mecapack est double. Concevant et fabricant des machines de conditionnement, à plus de 90 % destinées à l’emballage des aliments, l’entreprise vendéenne, basée à Pouzauges, cherche à imaginer l’emballage de demain et à réduire à court terme la consommation de plastique. "Nous voulons être acteur et facilitateur de ce changement", indique Nicolas Ducept, PDG de Mecapack, qui travaille sur ce sujet en codéveloppement avec ses clients.

Emballage écologique

Pour cela, Mecapack va engager deux millions d’euros, dans sa modernisation, sa digitalisation et la conception de solutions d’emballage innovantes. L’entreprise va bénéficier d’un coup de pouce de 400 000 euros dans le cadre du plan de relance. "Cette aide à l’investissement va nous permettre d’accélérer ", précise Nicolas Ducept.

Mecapack travaille déjà sur un emballage écologique. Actuellement, l’entreprise conçoit et fabrique des machines sur mesure qui assurent l’emballage de produits selon deux techniques, l’operculage et le thermoformage. Avec ces mêmes procédés, elle entend utiliser à terme d’autres matières, ou pour le moins réduire très fortement la part de plastique dans l’emballage. Mais, pour l’heure, il n’est pas de solution idéale. " Chacune d’elles, explique Nicolas Ducept, peut aussi présenter des inconvénients pour la conservation des aliments ou la valorisation des emballages après utilisation."

Se développer à l’export

Le développement d’emballages nouveaux, plus vertueux, serait pour le dirigeant un véritable levier pour se développer à l’export. Aujourd’hui, la PME vendéenne de 210 collaborateurs, qui compte 5 000 machines dans le monde, travaille pour un peu moins de 30 % à l’export. Ses clients sont pour les deux tiers des acteurs du secteur de l’agroalimentaire, 26 % sont des collectivités et 8 % des entreprises pharmaceutiques.

"Nous ciblons 40 % de notre activité à l’étranger, confie Nicolas Ducept, et nous voulons utiliser l’image écologique et d’avance technologique de la France sur ces enjeux à l’international."

Projet d’extension de son usine

L’entreprise de Pouzauges, qui a ouvert en 2020 une filiale commerciale et d’assistance technique au Maroc, pour couvrir les pays du Maghreb, nourrit de fortes ambitions de croissance à 5 ans. Après une année 2020 clôturée à 31 millions d’euros de chiffre d’affaires, quasiment identique à celui de 2019 (30,8 M€), grâce à un carnet de commandes d’avant-crise bien rempli, elle s’attend néanmoins à une année 2021 plus difficile. Les commandes ont en effet baissé de 30 % l’an passé. Mais elle entend rapidement repartir de l’avant, misant sur son agilité et l’adaptabilité de ses produits, mais aussi sur sa capacité à proposer aux industriels un emballage plus vertueux. Elle envisage même de lancer un autre projet d’investissement pour agrandir son usine de 1 800 mètres carrés. La décision a été reportée au mois de juin prochain.

Nicolas Ducept, le PDG de Mecapack, entend faire de l’entreprise vendéenne l’un des acteurs de la transition écologique dans le domaine de l’emballage.
Nicolas Ducept, le PDG de Mecapack, entend faire de l’entreprise vendéenne l’un des acteurs de la transition écologique dans le domaine de l’emballage. — Photo : Olivier Hamard

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail