Loire-Atlantique

Ressources humaines

Externatic mise sur l'ambiance interne des entreprises pour les aider à recruter

Par Amandine Dubiez, le 18 décembre 2018

Pour répondre aux besoins de plus en plus urgents de recrutement de talents du numérique des entreprises de Nantes, Rennes et Bordeaux, Externatic fait travailler les recruteurs sur leur ambiance en interne. Au delà de la marque employeur, l’agence de recrutement nantaise mise sur "l'expérience employé" et le pouvoir du bouche à oreille. 

Le cabinet de recrutement spécialisé sur les métiers du numérique compte 11 salariés entre Nantes, Rennes et Bordeaux.
Le cabinet de recrutement spécialisé sur les métiers du numérique compte 11 salariés entre Nantes, Rennes et Bordeaux. — Photo : Externatic

« Il y a une vraie souffrance de la part des entreprises », constate Franck Gascard, fondateur et dirigeant d’Externatic. Lui reçoit tous les jours des appels de dirigeants qui cherchent désespérément un développeur, un DSI ou un technicien informatique pour leur entreprise. « J’ai actuellement 300 postes à pourvoir, que ce soit des DSI, des architectes, des techniciens », constate celui qui a permis le recrutement de 200 personnes dans la région nantaise en 2017, 300 en 2018. .

Plus loin que la marque employeur

Les recruteurs se retrouvent parfois désemparés face à des candidats qui reçoivent en moyenne 15 appels par semaine et qui n’hésitent pas à faire monter les enchères sur les salaires. Les rémunérations ont d’ailleurs augmenté de 17 % sur la région nantaise ces trois dernières années, rien que sur les profils juniors. Dans ce cadre, comment faire pour attirer les talents quand le budget est limité ? Externatic a pris l’initiative d’aider les entreprises à valoriser l’ambiance interne de l’entreprise, misant sur le pouvoir du bouche à oreille de ses collaborateurs. Le cabinet de recrutement fait ainsi travailler les entreprises sur leur « l’expérience employé ».

"Si l'entreprise était une voiture, quelle marque serait elle ? "

« Cela va au-delà de ce que l’on appelle la marque employeur. Il s’agit de valoriser l’ambiance interne de l’entreprise », précise Franck Gascard. « Cela consiste à interroger les salariés, et non le dirigeant, sur ce que sont pour eux les valeurs de l’entreprise. Comment la décriraient-ils à un proche ? Si c’était une voiture, quelle en serait la marque selon eux ? » Les réponses aux questions sont souvent surprenantes pour le dirigeant qui peut ainsi travailler ses points forts et ses points faibles. « On a remarqué que nos clients ne travaillaient jamais là-dessus or ce sont souvent les employés qui sont les premiers ambassadeurs de l’entreprise », observe Franck Gascard.

Ouverture d'un bureau à Bordeaux

Le dirigeant s’inspire d’une technique connue au Canada, où le taux de chômage ne dépasse pas les 4 %, mais pas encore développée en France. Ce n’est donc pas un hasard s’il a recruté Stéphanie Lagand, spécialisée en marketing RH, anciennement installée au Quebec, pour animer ses ateliers d’expérience employé. En tout, Externatic (11 salariés, 1,7M€ de CA) a recruté quatre collaborateurs cette année pour répondre à la demande de ses clients. Son chiffre d’affaires a augmenté de 30 % passant de 1,3 M€ en 2017 à 1,7 M€ en 2018. Le cabinet de recrutement déjà implanté à Rennes vient d’ouvrir un bureau à Bordeaux où il espère gérer une trentaine de recrutement dès cette année.

Le cabinet de recrutement spécialisé sur les métiers du numérique compte 11 salariés entre Nantes, Rennes et Bordeaux.
Le cabinet de recrutement spécialisé sur les métiers du numérique compte 11 salariés entre Nantes, Rennes et Bordeaux. — Photo : Externatic

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.