Vendée

Industrie

Interview David Soulard (Gautier) : « Une centaine d'industriels vendéens ont rejoint la French Fab »

Entretien avec David Soulard, directeur général de Gautier et ambassadeur de la French Fab en Vendée

Propos recueillis par Jéromine Doux - 28 novembre 2018

La French Fab vient de gagner la Vendée, après les quatre autres départements de la Région Pays de la Loire. L’idée : faire la promotion de l’industrie française, attirer des jeunes et se moderniser. Présentation du mouvement avec son ambassadeur ans le département : David Soulard, directeur général de Gautier, créateur de meubles aux Herbiers.

David Soulard, directeur général de Gautier et ambassadeur du mouvement French Fab en Vendée.
David Soulard, directeur général de Gautier et ambassadeur du mouvement French Fab en Vendée. — Photo : Gautier

Le Journal des Entreprises : En quoi consiste le mouvement French Fab ?

David Soulard : Le mouvement French Fab vise à promouvoir le made in France, l’industrie française. Le fait de rejoindre ce collectif assure que l’on va rester en France et qu’il n’est pas question d’implanter nos usines en dehors de nos frontières. La France doit rester industrielle. Aujourd’hui, l’industrie est composée de beaucoup de sous-traitants, dont de très belles entreprises. Le problème, c’est qu’on ne les connaît pas. Ces sociétés peuvent mettre plusieurs dizaines d’années avant de se faire "un nom". Le mouvement French Fab leur permet d’avoir une marque employeur. Cette notoriété est très importante, non seulement pour le recrutement, mais aussi pour permettre aux jeunes d’avoir une autre image des métiers de l’industrie.

Améliorer l’image de la filière, c’est l’un des objectifs de French Fab ?

D. S. : Oui, en effet, l’idée est de communiquer pour améliorer notre image. Tout le monde ne travaillera pas dans le marketing et ne fera pas d’école de commerce. Nous avons des métiers passionnants dans l’industrie. Il faut le faire savoir et il y a pour l’instant une méconnaissance à ce sujet. Notre deuxième objectif concerne l’export. À l’étranger, notre drapeau bleu, blanc, rouge n’est pas si connu. On nous confond très souvent avec la Hollande. On veut donc avoir une identité forte, au-delà de nos frontières. Enfin, notre troisième sujet concerne l’industrie du futur. La Région octroie une enveloppe de 253 M€ sur 5 ans pour aider les entreprises à se moderniser, notamment pour la transformation digitale.

Combien d’entreprises vendéennes vous ont rejoint et qu’allez-vous faire concrètement ?

D. S. : Une centaine d’industriels vendéens ont rejoint le mouvement, comme S20 Industries, Kuhn-Audureau, Arcade Cycles, France Poutres ou LG Beton. C’est un mouvement d’entreprises. L’idée est déjà de mieux se connaître et d’avoir un discours collectif. Nous voulons créer une communauté et l’animer de façon moderne. Aujourd’hui, je me balade avec mon badge en forme de coq bleu, symbole de la French Fab. Nos actions commencent par là.

David Soulard, directeur général de Gautier et ambassadeur du mouvement French Fab en Vendée.
David Soulard, directeur général de Gautier et ambassadeur du mouvement French Fab en Vendée. — Photo : Gautier

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture