Pays de la Loire

Fusion-acquisition

Coronavirus : Les cessions-transmissions de PME reculent de 51 % au premier semestre 2020 en Pays de la Loire

Par Caroline Scribe, le 21 juillet 2020

Après une année 2019 particulièrement dynamique sur le marché des cessions-transmissions d’entreprise, les Pays de la Loire enregistrent une baisse de 51 % des transactions sur les premiers mois de l’année 2020 par rapport à la même période de 2019. Un des effets de la crise du coronavirus.

Les cessions-transmissions d'entreprise reculent dans les Pays de la Loire sous l'effet de la crise. — Photo : Pixabay

La crise liée à l’épidémie de coronavirus a eu raison du dynamisme dont faisait preuve depuis plusieurs années la région Pays de la Loire en matière de cessions-transmissions de PME. C’est ce que met en évidence le Panorama des cessions et acquisitions de PME, réalisé par In Extenso Finance et Transmission en partenariat avec Epsilon Research.

Sur les premiers mois de 2020, le nombre de transactions recule de 51 % par rapport à la même période de 2019. Entamée dès le mois de janvier, la baisse s’est accélérée à partir du mois d’avril dans le contexte du confinement. La région s’est cependant montrée plus résiliente que d’autres grâce à des secteurs dynamiques comme celui des "produits et services industriels", qui a représenté 71 % des opérations réalisées durant le premier semestre 2020, contre 44 % en moyenne entre 2017 et 2019.

Coup d’arrêt à la hausse des transactions

Alors que 2020 devrait être une année en demi-teinte sur le marché des transmissions de PME en Pays de la Loire, les années précédentes ont été marquées par une hausse continue de l’activité de fusions et acquisitions. Entre 2018 et 2019, le nombre de transactions a ainsi augmenté de 133 %.

Durant l’année 2019, les Pays de la Loire ont enregistré près de 50 transactions pour une valorisation globale de 358 millions d’euros. Ce qui représente 6 % du volume global de transactions en France. Parmi les opérations significatives, on peut citer le rachat de Gaudin Systèmes par TCA Industrie, celui d’OPM France par Sodastream, celui d’Azur Nantes par le groupe EMN ou encore celui de Manessens par Synvance.

Des acquéreurs majoritairement français

Le marché des valorisations comprises entre 1 et 5 millions d’euros a été le plus porteur dans la région. S’élevant à 56 %, il est supérieur au taux observé au niveau national qui est de 50 %. Les secteurs d’activité les plus représentés en nombre d’opérations sont les services aux entreprises et particuliers ainsi que les biens d’équipement, qui totalisent respectivement 10 et 9 opérations en 2019.

En 2019, les Pays de la Loire sont la région française dans laquelle les acquéreurs tricolores sont les plus représentés (97 %). Parmi eux, 29 % sont issus du même territoire, tandis que 16 % sont basés en Île-de-France. Enfin, dans la région, le profil des vendeurs se démarque de celui des autres régions, puisqu’à 76 % il s’agit de personnes physiques. Du côté des acquéreurs, les sociétés ligériennes sont majoritairement (67 %) acquises par des sociétés non cotées.

Les cessions-transmissions d'entreprise reculent dans les Pays de la Loire sous l'effet de la crise. — Photo : Pixabay

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail