Nantes

Numérique

Comment Kosmos digitalise le monde de l'éducation

Par Caroline Scribe, le 30 juin 2020

Avec une fréquentation de ses plateformes cinq fois supérieure à la normale, les solutions digitales à destination du monde de l’éducation proposées par la société Kosmos ont été très sollicitées pendant le confinement. De quoi renforcer les ambitions de l’éditeur nantais qui lorgne vers l’international et le secteur privé pour accélérer son développement.

Jean Planet, PDG de Kosmos.
Jean Planet, PDG de Kosmos. — Photo : Kosmos

Avec 100 millions de visites enregistrées au cours du mois de mars, 80 % des enseignants et élèves connectés régulièrement, parfois simultanément, une durée des sessions triplée… la fermeture des établissements scolaires et universitaires dans le cadre du confinement a provoqué une montée en charge inédite des dispositifs digitaux mis en place par l’éditeur nantais Kosmos (100 salariés, 9 M€ de CA). Celui-ci est, en effet, l’un des principaux acteurs français des environnements numériques de travail (ENT) avec deux offres. Skolengo est une plateforme multiservice en mode Saas qui, outre les fonctions pédagogiques (cahiers de texte partagés…) d’un ENT classique, propose des services de gestion et d’administration (inscriptions, frais de scolarité…) répondant à l’ensemble des besoins des établissements d’enseignement et de formation. À travers sa marque Kosmos Solutionning, Kosmos développe également des solutions digitales sur mesure, comme le dispositif d’inscription en ligne de l’Université de Nantes. Ces solutions équipent 4 000 établissements en France et à l’étranger.

Passé le défi de l’augmentation du trafic sur ses plateformes, la PME nantaise a conçu et commercialisé en moins de deux mois un service de classe virtuelle avec des fonctionnalités permettant de lever la main… « On est passé en quelques semaines de l’appui à l’enseignement présentiel à l’enseignement massif à distance. Le confinement a provoqué un choc de maturité dans la compréhension des problématiques digitales dans le monde de l’éducation. Les ENT ont démontré qu’ils étaient la clé de voûte de la continuité pédagogique », commente Jean Planet, président de Kosmos.

Développement à l’international

Le dirigeant espère profiter de cette mise en lumière pour accélérer le développement de la société sur deux marchés. Très présent dans le secteur public, Kosmos souhaite s’implanter dans le secteur privé et la formation professionnelle. Par ailleurs, la PME qui devrait réaliser 10 % de son chiffre d’affaires à l’international en 2020 (6 % en 2019) vise 20 à 30 % d’ici cinq ans. « L’ouverture d’une filiale au Canada en 2015 nous a beaucoup appris. Nous avons revu notre stratégie de marque en adoptant des noms à la consonance plus anglo-saxonne (Skolengo…). Nous nous sommes appuyés sur l’INPI pour tout ce qui concerne la propriété intellectuelle et sur le dispositif régional d’aide à l’export Stratexio pour identifier nos facteurs clés de succès », rapporte Jean Planet.

Intelligence artificielle et blockchain

Pour garder un temps d’avance sur la concurrence, Kosmos investit 25 % de son chiffre d’affaires dans la R & D. Sous la marque Kosmos Next, l’entreprise travaille ainsi sur l’application des nouvelles technologies aux problématiques émergentes du monde de l’éducation. « Nous étudions comment mettre la big data et l’intelligence artificielle au service d’un meilleur apprentissage ou comment utiliser la blockchain pour dématérialiser et certifier les diplômes », rapporte Jean Planet. Engagé dans les programmes d’investissement d’avenir, Kosmos a ainsi été lauréat de l’appel à projets du PIA Orientation (Programme d’Investissement d’Avenir) grâce à un service numérique rendant plus lisible l’offre de formation des universités pour faciliter l’orientation des lycéens.

Jean Planet, PDG de Kosmos.
Jean Planet, PDG de Kosmos. — Photo : Kosmos

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail