Services

Kosmos : La SSII nantaise portée par le secteur éducatif

Par Simon Janvier, le 03 mai 2013

Informatique Après quelques années difficiles, Kosmos s'est fait une belle place dans le secteur de l'éducation en équipant plus de 1.200 collèges et lycées.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

En l'espace d'une dizaine d'années, Kosmos s'est taillé la part du lion dans le domaine des solutions numériques pour le secteur de l'éducation en France. La SSII nantaise revendique en effet 30 % du marché français des ENT (espaces numériques de travail) installés depuis une décennie au sein de 3.500 établissements d'enseignements. Pour les collèges et lycées où ils sont déployés, les ENT fonctionnent comme un réseau social avec des fonctionnalités comme le cahier de texte ou les absences en ligne pour les familles, des outils de pilotage pour l'établissement. Kosmos intervient dans le conseil, l'intégration, l'infogérance et l'édition logicielle et tire 75 % de ses revenus du secteur de l'éducation.




Secteur porteur

Et la marge de progression est encore importante. En 2008 et 2009, Kasmos avait été retenu pour équiper en ENT un millier de collèges et lycées dans les Pays de la Loire et en Midi-Pyrénées. 2013 pourrait être également un bon cru pour la PME nantaise puisqu'en octobre prochain un nouveau déploiement de solutions numériques est prévu dans de nouvelles régions. Et malgré sa « petite » taille avec une cinquantaine de collaborateurs, Kosmos entend encore bien tirer son épingle du jeu sur ces appels d'offres. « Le numérique dans l'éducation est un secteur évidemment porteur. Et il y a de la place pour des éditeurs de notre taille car aujourd'hui nous sommes justement identifiés parmi les spécialistes de l'édition dans ce domaine. A l'inverse des grosses SSII qui ne sont pas focalisées sur ce type de marché, indique Jean Planet, P-dg de Kosmos.




Structuration de l'entreprise

Pour l'éditeur informatique nantais, sa spécialisation dans le secteur de l'éducation lui permet de bénéficier d'une belle visibilité. « Ce sont des marchés pluriannuels qui nous permettent d'avoir une visibilité sur plusieurs années. C'est notamment cet élément qui nous permet d'investir 30 % de nos revenus en R & D pour développer de nouvelles solutions », note le dirigeant. Une stratégie aujourd'hui payante. Après avoir repris la société en 2007 alors qu'elle essuyait des pertes, Jean Planet doit aujourd'hui gérer sa croissance et structure son organisation via l'arrivée récente de deux managers en provenance de grosses SSII. Passée de 2 à 3,2 millions de chiffres d'affaires entre 2007 et 2012, le dirigeant table sur 3,8 millions d'euros de revenus en 2013.





Kosmos



(Nantes) P-dg : Jean Planet 46 salariés CA : 3,2 M€ 02 40 20 47 95

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail