Rennes

Agroalimentaire

Procsea connecte les vendeurs et acheteurs de poissons

Par Virginie Monvoisin, le 04 septembre 2017

Installée au Village by CA à Rennes, l'équipe de la startup Procsea compte être la plus importante place de marché européenne d'achat-vente de produits de la mer.

Renaud Enjalbert, PDG et co-fondateur de Procsea a choisi le Village by CA de Rennes pour faire grandir sa start-up.
Renaud Enjalbert, PDG et co-fondateur de Procsea a choisi le Village by CA de Rennes pour faire grandir sa start-up. — Photo : Procsea

Le créateur

Renaud Enjalbert a créé Procsea en 2016 avec Florian Dhaisne. D'origine Suisse, Renaud Enjalbert a dix ans d'expérience dans le développement commercial. Il a fondé et dirigé à Londres, pendant quatre ans, une PME d'import-export de poissons.

Le projet

« Je me suis dit que si on arrivait à connecter acheteurs et vendeurs de produits de la mer sur une seule plateforme, on pouvait leur simplifier la vie et leur permettre d'atteindre de nouveaux marchés », raconte Renaud Enjalbert. C'est de cette envie qu'est né Procsea SA, en Suisse, en mai 2016, puis Procsea France, installée à Rennes au Village by CA. « J'ai choisi Rennes car historiquement, l'un de mes premiers partenaires mareyeur était installé à Rennes ! Ensuite, le lieu moderne et le concept du Village m'ont séduit pour recruter facilement mes collaborateurs ici ». Car la start-up est déjà en plein développement, comptant 18 salariés, dont 8 à Rennes (pour la partie sourcing). La partie commerciale et trois développeurs sont basés à Lausanne. « Nous allons lancer également un test commercial sur Londres cet été », confie le dirigeant qui y envisage une deuxième filiale.

Le fonctionnement

Procsea est donc une plateforme d'achat-vente spécialisée dans les produits de la mer. Cette place de marché digitale est BtoB. Elle met en relation l'offre (mareyeurs, producteurs, éleveurs...) et la demande (restaurateurs, grandes surfaces, grossistes, poissonneries) sous la forme d'une criée internationale en ligne. Les quantités de produits, leur calibre, le nom du fournisseur, sont visibles en temps réel, les variations de prix aussi. Pour les acteurs de la filière, l'objectif est de gagner du temps et de réduire les coûts en rationalisant les commandes et la logistique. Le rôle de Procsea est de référencer les vendeurs, qui « ne peuvent vendre que leurs spécialités », précise Renaud Enjalbert. Lui se rémunère par commission sur ventes, comme un apporteur d'affaires.

Les perspectives

S'il ne communique pas son chiffre d'affaires, le dirigeant affirme enregistrer 30 % de croissance par mois. « L'objectif est de prendre le maximum de parts de marché », confie-t-il (sur un marché mondial des produits de la mer estimé à 217 milliards de dollars). Procsea compte pour l'instant plus de 250 acheteurs en France et en Suisse. Côté vendeurs, il capte des Français, quelques Anglais et Hollandais. « Nous voulons aller le plus vite possible sur le marché européen, pour être les premiers ! » Pour pêcher de nouveaux pays, une levée de fonds devrait être bouclée avant fin 2017. Les contacts sont engagés auprès des investisseurs actuels de Procsea (huit business angels suisses, allemands et français, et un fonds d'investissement, Polytech Ecosystem Ventures).

Renaud Enjalbert, PDG et co-fondateur de Procsea a choisi le Village by CA de Rennes pour faire grandir sa start-up.
Renaud Enjalbert, PDG et co-fondateur de Procsea a choisi le Village by CA de Rennes pour faire grandir sa start-up. — Photo : Procsea

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.