Rennes

Informatique

Pourquoi Optima DSI est aussi devenu un opérateur télécom

Par Pierre Gicquel, le 08 janvier 2019

La PME rennaise Optima DSI a ajouté plusieurs cordes à son arc pour offrir un service numérique complet à ses clients : en plus de la maintenance informatique, elle est désormais un opérateur de téléphonie fixe et mobile, et propose même un cloud hyper local.

Laurent Dumont, dirigeant d'Optima DSI à Rennes
Laurent Dumont et les 18 salariés d'Optima DSI ont déménagé à Pacé pour doubler la surface de leurs bureaux. — Photo : Pierre Gicquel

Un bâtiment sobre, des salariés concentrés sur des écrans remplis de lignes de code, une déco un peu geek émaillée de références à Star Wars et aux Anonymous… Pas de doute, nous sommes bien dans une société de services en ingénierie informatique ou entreprise de services numériques (ESN), comme il est désormais d’usage de les appeler. Optima DSI, entreprise rennaise née du rapprochement en 2011 de Desati et Optima Com, reflète bien ce changement de paradigme.

Le pari du service complet et local

Il ne suffit plus en effet de résoudre les problèmes informatiques de ses clients pour rester compétitif, comme l’explique Laurent Dumont, gérant et cofondateur d’Optima DSI avec Mathieu Baudais. « Nous sommes désormais une entreprise de gestion d’écosystème numérique, car les entreprises ont besoin d’un système rapide, fluide et sécurisé. À notre expérience de support, de maintenance et d’intégrateur de réseaux informatiques, nous avons donc ajouté un service de consulting opérationnel, un service d’opérateur télécoms en tant que MVNO (de l’anglais Mobile virtual network operator, opérateur qui achète un forfait d’utilisation d’un réseau télécoms physique pour le revendre à ses clients, NDLR) ainsi qu’un service de cloud hyperlocal, circulant sur les réseaux de fibre de la Ville et de la Métropole. Nous proposons même un service de directeur informatique en temps partiel pour les entreprises de 50 à 300 salariés… », décrit Laurent Dumont.

Optima est donc devenu un groupe qui rassemble trois filiales : Optima DSI (systèmes et réseaux), Optima Com (téléphonie fixe et mobile, vidéosurveillance) et Optima Fibre (cloud hyperlocal avec un data center à Cesson). Cela permet de fidéliser et de faire grimper la facture, mais le client s’y retrouve, selon Laurent Dumont : « Ce service complet permet d’économiser 90 000 euros par an à une grosse PME, rien que sur l’aspect connexion et télécoms ».

Une stratégie payante

Optima s’est ainsi construit un portefeuille d’une centaine de clients, « des PME et PMI pour la plupart rennaises, comme le Groupe Bardon, Arch’Immobilier, le cabinet conseil Intia, le Lycée Saint-Vincent, La Fiancée du Mékong, ENP George Aurier », énumère le dirigeant. Face à une croissance organique de 10 à 30 % par an depuis sa création, Optima a vu son équipe grandir, pour atteindre 18 salariés aujourd’hui. L’ESN a donc investi 550 000 € dans de nouveaux locaux, et quitté Cesson pour Pacé l'été dernier. Après avoir affiché un chiffre d’affaires de 1,3 M€ sur l’exercice 2017-2018, Optima devrait atteindre 1,8 M€ au prochain exercice.

Dans les cinq à dix ans, Laurent Dumont envisage de développer ses services de data center, pour faciliter la mobilité. « On virtualise déjà les serveurs. Bientôt, on virtualisera les ordinateurs », prédit-il. Autre axe de développement, des opérations de croissance externe, « auprès d’un autre groupe local, à l’horizon 2019-2020 », annonce le dirigeant sans citer de nom mais en insistant sur ce rapprochement en local « car la proximité et le service complet que nous apportons sont ce qui intéresse le plus nos clients ».

Laurent Dumont, dirigeant d'Optima DSI à Rennes
Laurent Dumont et les 18 salariés d'Optima DSI ont déménagé à Pacé pour doubler la surface de leurs bureaux. — Photo : Pierre Gicquel

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.