Ille-et-Vilaine

Télécoms

Bretagne Télécom devient BT Blue et affiche ses intentions de conquête nationale

Par Baptiste Coupin, le 06 janvier 2021

Ne l’appelez plus Bretagne Télécom mais BT Blue. L'opérateur de service cloud basé à Châteaubourg change de nom et s’affranchit dans le même temps des frontières bretonnes, son terrain de jeu historique. Un acteur national ambitieux voit le jour.

Bretagne Télécom devient BT Blue et vise une expansion nationale.
Bretagne Télécom devient BT Blue et vise une expansion nationale. — Photo : © BT BLUE

L'année 2020 a été marquante pour Bretagne Télécom : une levée de fonds de plusieurs dizaines de millions d’euros auprès de Quilvest Capital Partners, une infrastructure cloud certifiée par VMware (un label qualité de référence dans le métier), et l’embauche de 30 nouveaux collaborateurs dans un contexte sanitaire complexe. Mais manifestement, l’opérateur de service cloud ancré à Châteaubourg, près de Rennes, qui a clôturé son exercice 2020 avec un chiffre d’affaires de 24 millions d’euros (contre 21 millions d’euros en 2019), avait gardé quelques surprises sous le sapin.

« Etendre notre modèle breton »

L'entreprise de 82 salariés annonce en effet, en ce début d’année 2021, un changement important. Sa marque historique « Bretagne Télécom », créée en 2005, laisse sa place à BT Blue, avec la volonté de « passer le cap de la proximité bretonne à la proximité nationale », indique la PME. « Avec BT Blue, nous avons voulu interpeller les esprits et marquer le début d’une nouvelle histoire, explique Nicolas Boittin, le PDG fondateur de la société. Nous démarrons 2021 avec de nouveaux horizons, une nouvelle stratégie et une dynamique d’expansion, par le biais d’acquisitions, qui vise à étendre notre modèle breton aux autres régions françaises. » En s’appropriant la couleur bleue, dans l’expression et les tons du nouveau logo, l’ex-Bretagne Télécom signe « une marque positive », avec des valeurs « de proximité, de performance, d’indépendance et de confiance », assure la PME. Son changement de marque s’accompagne d’une campagne de communication nationale, qui sera notamment visible dans les gares. Elle s'étalera sur deux ans, pour un coût de plusieurs centaines de milliers d’euros, et vise les directions des systèmes d’information (DSI).

3 000 entreprises clientes

Propriétaire de son data center à Châteaubourg et disposant par ailleurs d’un réseau privé de sept autres data centers en France, BT Blue accompagne plus de 3 000 PME, ETI et grands comptes dans l’externalisation de leurs systèmes d’information. « On a un fort positionnement sur la partie cloud sécurisé, notamment pour répondre aux attaques de type ransomware (ou rançongiciel) qui explosent ces derniers temps », appuie Réda Belouizdad, directeur marketing et communication. Avec cette expertise en poche, BT Blue affiche son intention de se développer sur tout l’arc Grand Ouest en 2021, et notamment sur les villes de Rennes, Nantes, Bordeaux et Toulouse, en plus de Paris. « On vient titiller les gros opérateurs que sont Orange et SFR », sourit Réda Belouizdad. Le challenger breton a de l’ambition à revendre.

Bretagne Télécom devient BT Blue et vise une expansion nationale.
Bretagne Télécom devient BT Blue et vise une expansion nationale. — Photo : © BT BLUE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail