Rennes

Assurance

ABE Courtage fusionne et nourrit de grosses ambitions derrière son expertise BTP

Par Baptiste Coupin, le 21 novembre 2022

Fusion d’ABE Courtage, Courtage Assur et RV Courtage, le groupe de courtage en assurance ABE voit le jour à Rennes, avec une compétence fine sur l’ingénierie du bâtiment et la maîtrise d’œuvre. La société ouvre des bureaux en dehors du Grand Ouest, sa région historique.

Rémi Verdier (à gauche) et Lionel Rouault de la Vigne, dirigeants associés de la société de courtage rennaise ABE.
Rémi Verdier (à gauche) et Lionel Rouault de la Vigne, dirigeants associés de la société de courtage rennaise ABE. — Photo : Baptiste Coupin

Le cabinet rennais ABE Courtage, spécialisé depuis 2013 dans les risques liés aux métiers de l’ingénierie et de la maîtrise d’œuvre dans le domaine du BTP, a fusionné, le 1er juillet 2022, avec RV Courtage et Courtage Assur, deux sociétés bretonnes nées respectivement à Dinan (Côtes-d’Armor) et Rennes. Cette fusion donne naissance au groupe ABE, une société implantée à Rennes, Nantes et Vannes qui prévoit de réaliser 5 millions d’euros de chiffre d’affaires à la fin 2022. "À partir de zéro contrat et zéro client, nous sommes passés de 1 salarié à 48 salariés et nous sommes aujourd’hui classés dans le Top 50 des courtiers indépendants en France" (d’après L’Argus de l’assurance, NDLR), sourit Lionel Rouault de la Vigne. Ce Breton de 63 ans, fondateur de Courtage Assur puis d’ABE Courtage à Rennes, savoure sa réussite. Il est l’un des quatre dirigeants associés d’ABE, aux côtés de Charles-François Legrand, Guillaume Doulvais et Rémi Verdier.

"Chantiers compliqués"

Le métier d’ABE Courtage, courtier IARD (Incendie, Accidents, Risques Divers), constitue le socle business d’ABE. Il contribue pour 75 % au chiffre d’affaires global du nouveau groupe. "Nous travaillons depuis le début, dans toute la France, auprès de professions techniques et complexes : les bureaux d’études, maîtres d’œuvre, architectes, ainsi que les professionnels du bâtiment. Nous couvrons tout ce qui peut brûler et tomber. Les chantiers compliqués nous intéressent particulièrement", rend compte Lionel Rouault de la Vigne. Travaillant avec toutes les compagnies d’assurances du marché, ABE gère 2 500 sinistres chaque année. Le cabinet revendique un portefeuille de 3 000 entreprises clientes, allant de la TPE à l’ETI, dont des promoteurs bien connus de la place rennaise. Groupe ABE collabore aussi avec un bureau technique sur douze en France.

Rémi Verdier est le dernier associé entré dans l’affaire. Le fondateur de RV Courtage, ancien expert chez Generali, a rejoint ABE pour développer le pôle assurances aux personnes - et plus particulièrement aux chefs d’entreprise. Ce segment d’activité, qui compte six personnes dédiées, devrait générer 750 000 euros de chiffre d’affaires en 2022.

Nouveau siège social

ABE Courtage évolue, et renforce donc ses compétences. Avec une croissance organique de 20 % depuis plusieurs années, le nouveau groupe entend poursuivre son expansion, en proposant des solutions d’assurance toujours plus adaptées. "Nous vendons du conseil et du service, nous voulons rester des spécialistes en suivant de près l’évolution de la jurisprudence", informe Lionel Rouault de la Vigne. "Nous investissons beaucoup dans l’humain. Dans le métier du tertiaire, c’est la réactivité et la disponibilité qui priment", appuie Rémi Verdier.

Les associés et leurs équipes ont emménagé dans un nouveau siège de 650 m², à Rennes, dans le quartier Saint-Hélier, à l’été 2021. C’est de là que l’entreprise se projette sur de nouveaux projets de développement. Des ouvertures de bureaux à Strasbourg et Paris sont à venir, après Lille en septembre 2022. En 2026, Groupe ABE vise 8 millions d’euros de chiffre d’affaires et prévoit de compter quelque 80 employés dans ses rangs.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition