Nord

BTP

Le groupe de BTP Ramery renouvelle sa gouvernance

Par Jeanne Magnien, le 30 septembre 2020

Le groupe nordiste de BTP Ramery refonde son comité de direction à la faveur d'un changement de présidence. Philippe Beauchamps, président du groupe depuis 2007, cède sa place à Mathieu Ramery, le fils du fondateur, Michel Ramery.

A 43 ans, Mathieu Ramery a pris la tête du groupe familial de BTP.
A 43 ans, Mathieu Ramery a pris la tête du groupe familial de BTP. — Photo : Jeanne Magnien - Le journal des Entreprises

À 43 ans, Mathieu Ramery a repris, courant septembre 2020, la présidence du groupe de BTP fondé par son père, Michel Ramery en 1972. En bientôt cinquante ans d’existence, l’entreprise basée à Erquinghem-Lys (Nord) s’est fortement développée grâce à une expertise multi-métiers, couvrant à la fois le bâtiment et les TP, ainsi que l’énergie, l’enveloppe du bâtiment, l’environnement et l’immobilier. Ramery compte aujourd’hui 3 000 salariés, répartis dans 65 implantations en France et en Algérie, et a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires de 532 M€. Des efforts menés ces dernières années sur les branches les moins rentables du groupe ont permis de stabiliser le chiffre d’affaires, tout voyant augmenter fortement le résultat d’exploitation, qui s’établit à 18 M€ en 2019, soit une hausse de 40 % par rapport à l’année précédente.

Des commandes mais peu de visibilité

C’est donc avec "une situation très saine et une bonne trésorerie", dixit Philippe Beauchamps, que le groupe a abordé 2020, programmée pour être une année de forte croissance. Et malgré des chantiers à l’arrêt pendant le confinement, Ramery a réussi à rattraper le retard pris, pour finalement ne déplorer qu’un mois de chiffre d’affaires perdu à la fin de l’année. Pour l’instant, le PGE de 45 millions d’euros obtenu par le groupe n’a pas été débloqué. Malgré un carnet de commandes plein, et de beaux marchés décrochés pendant le confinement, la circonspection reste de mise pour Ramery, dans un contexte où la visibilité est encore très limitée. "L’objectif de 2021 sera de retrouver le chiffre d’affaires de 2019", explique ainsi Philippe Beauchamps, confiant dans la capacité du groupe à s’adapter aux nouvelles attentes de son marché, en temps d’épidémie.

Une nouvelle équipe dirigeante

Derrière Mathieu Ramery, le comité de direction a été remanié pour accompagner le groupe dans une nouvelle étape de son développement. Ainsi, c’est désormais Philippe Beauchamps, qui présidait le groupe depuis 2007, qui occupera désormais le poste de DG. Un directeur pour chaque branche a également été nommé : Jean-Louis Robart prend la direction de la branche Bâtiment Normandie et Aquitaine, Olivier Romain celle de la branche Environnement et Matériaux, Christophe Thiébaut dirige les opérations immobilières, Jérôme Boudier la branche Énergie, Xavier Deltour les Travaux publics, Pascal Foulon dirige la branche Métiers fonctionnels et Laurent Gibello, la branche Contractant & Commerce.

A 43 ans, Mathieu Ramery a pris la tête du groupe familial de BTP.
A 43 ans, Mathieu Ramery a pris la tête du groupe familial de BTP. — Photo : Jeanne Magnien - Le journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail