Lille

Conseil

Comment Projexion participe à l’égalité des chances d’étudiants issus de milieux modestes

Par Carine Mandère, le 09 décembre 2022

La société de conseil spécialisée en organisation et accompagnement d’entreprises dans leurs transformations Projexion, basée dans la métropole lilloise, est partenaire d’Emergence. Ce dispositif nordiste promeut la diversité et permet à des étudiants qui ont peu de moyens financiers de découvrir un écosystème professionnel favorable à leurs projets.

Guillaume Denys, fondateur et dirigeant du cabinet de conseil lillois Projexion.
Guillaume Denys, fondateur et dirigeant du cabinet de conseil lillois Projexion. — Photo : Carine Mandère

Société de conseil créée en 2011 à Villeneuve-d’Ascq (Nord), avec quarante consultants accompagnant des entreprises dans leurs transformations, Projexion (50 salariés) participe au programme Émergence. Initié il y a vingt ans par le bailleur social associatif nordiste Areli, ce dispositif permet à de jeunes talents issus de milieux modestes de poursuivre des études même si le cursus choisi est long, coûteux et sélectif.

"J’ai rencontré en 2015 un chef d’entreprise partenaire de ce programme qui m’a donné envie de l’intégrer, explique Guillaume Denys, fondateur de Projexion. J’ai trouvé cette expérience enrichissante et concrète en termes d’inclusion et d’ouverture d’esprit. J’ai donc proposé cette possibilité au sein de l’entreprise et aux collaborateurs." Dès 2016, une convention de parrainage et de mécénat est signée par le cabinet de conseil avec Émergence, et une consultante de Projexion devient marraine d’une étudiante accompagnée par le programme d’égalité des chances.

Du "gagnant-gagnant"

Aujourd’hui, deux consultantes de la PME sont marraines de jeunes soutenus par Émergence. Les lauréats du programme de diversité sont sélectionnés pour leur très bon niveau scolaire et leurs ambitions. Ce qui leur fait défaut est d’abord un manque de réseau professionnel. "En les parrainant au sein du cabinet, on leur offre un peu ce que nous avions eu la chance d’avoir nous aussi", résume Cécile Largillet, responsable ressources humaines chez Projexion en charge de la coordination avec Émergence. Les étudiants ont accès à un écosystème professionnel pouvant, par exemple, accélérer une recherche de stage. "J’avais demandé à un collègue d’aider Djamila, ma filleule, sur un souci relatif au logiciel Access (gestionnaire de base de données, NDLR), se souvient Guillaume Denys. Une simple mise en relation, des contacts dans nos carnets d’adresses et c’est un coup de pouce intéressant pour ces jeunes", ajoute le dirigeant.

Pour lui, la relation n’est pas à sens unique. D’autant plus que le parrainage dure tout le long du cursus d’études du jeune et ce, parfois, jusqu’à cinq ans. "On grandit mutuellement sur cette période, confie Guillaume Denys. Se rendre compte que même si nous sommes issus de milieux différents, nous avons des valeurs communes, cela évite les préjugés, c’est source d’ouverture et de tolérance."

Un mécénat "abordable"

En plus de la formule de parrainage, Projexion a fait le choix d’être entreprise mécène d’Émergence. Un engagement à régler une bourse d’études de 20 000 euros sur cinq ans, soit 4 000 euros par an. "C’est abordable même pour une société comme la nôtre réalisant un chiffre d’affaires de 5,5 millions d'euros, appuie Guillaume Denys, qui considère que "c’est de la charge utile" car l’objectif du programme a un impact social.

Il existe aussi des bénéfices pour le cabinet de conseil, comme le sentiment d’appartenance pouvant fidéliser les salariés. "Partager ce que nous faisons avec nos collaborateurs n’est pas négligeable pour la marque employeur de Projexion", constate Cécile Largillet. Dans un secteur d’activité du conseil où le marché est en tension, il est bon de garder dans les effectifs des consultants satisfaits de l’engagement de l’entreprise où ils travaillent.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition