Nord

Textile

Fusion-acquisition

Bastien Tissage reprend Apifilm, via sa marque l’Artisan Tisserin

Par Élodie Soury-Lavergne, le 05 décembre 2023

La PME nordiste Bastien Tissage, basée à Caudry, relance la marque d’emballage alimentaire écoresponsable Apifilm, née en Isère en 2017 et qu’il a récemment reprise. Ce fabricant de textiles techniques pour le secteur agroalimentaire poursuit ainsi son développement en menant une politique de diversification.

L’emballage réutilisable Apifilm, né en Isère en 2017, est relancé par la PME nordiste Bastien Tissage, via sa marque l’Artisan Tisserin.
L’emballage réutilisable Apifilm, né en Isère en 2017, est relancé par la PME nordiste Bastien Tissage, via sa marque l’Artisan Tisserin. — Photo : Sylvain Faisan - Studio Equinoxe

À travers sa marque de produits écoresponsables l’Artisan Tisserin, la PME nordiste Bastien Tissage (1,3 M€ de CA en 2023, 13 salariés) vient de reprendre l’activité d’Apifilm. Fondée fin 2017 par l’ingénieur et apicultrice Delphine Sève, en Isère, Apifilm est une marque d’emballage alimentaire réutilisable composé de coton biologique enduit de cire d’abeille, résine de pin bio et huile de tournesol bio. "Un emballage Apifilm permet d’économiser six rouleaux de papier aluminium ou cellophane par an. Ce produit a une durée de vie de deux ans et est compostable", détaille Christophe Lemaire, dirigeant de Bastien Tissage, à Caudry (Nord), une PME engagée, certifiée B Corp et ayant adopté le modèle de la permaentreprise.

Une politique de diversification

Cette opération s’inscrit dans le cadre d’une politique de diversification menée par Bastien Tissage, qui fabrique des textiles techniques à destination de l’industrie agroalimentaire. "Notre volonté est de nous diversifier en cohérence avec notre secteur d’activité, à savoir la fabrication de textile destiné à être en contact avec des produits alimentaires", explique Christophe Lemaire. Ainsi, quand il apprend en début d’année que la marque Apifilm cherche un repreneur, il se positionne.

L’acquisition porte sur la machine à enduction cire et sur la marque Apifilm (déposée), pour un montant total de près de 55 000 euros, transport compris jusqu’au site de Caudry. Après quelques essais, la machine est désormais installée et prête à tourner, pour déposer la cire sur des textiles tissés par la PME. Le produit va être commercialisé aux alentours de 15 euros, en Biocoop, en GMS, magasins de proximité, ainsi que sur le site de l’Artisan Tisserin.

Un supplément de chiffre d’affaires en 2024

Avec ce produit, Bastien Tissage mise sur 200 000 euros de chiffre d’affaires supplémentaire dès 2024, "sachant qu’Apifilm a réalisé jusqu’à 500 000 euros de chiffre d’affaires. Ce produit a rapidement connu le succès, poussant sa créatrice à se doter de sa propre machine à enduction et à embaucher 7 personnes". Malheureusement, la crise sanitaire du Covid, couplée à un PGE difficile à rembourser, a eu raison de cette aventure, selon Christophe Lemaire. Ce dernier compte bien relancer l’activité, misant à la fois sur son savoir-faire en matière de textiles destinés à être au contact d’aliments, mais aussi sur la loi Agec. Cette machine est "dimensionnée pour livrer en France et en Europe". Si les choses évoluent selon les prévisions de Christophe Lemaire, deux nouveaux recrutements seront dédiés à Apifilm courant 2024.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition