• France

    Emploi

    Le chômage partiel se maintient à un niveau élevé, malgré une nette baisse en juillet

    21 septembre 2020

    Le chômage partiel en net repli au mois de juillet. Les demandes d’autorisation préalable ont concerné 7,8 millions de salariés, en baisse de 34 % par rapport à juin. Sur ce chiffre, la Dares (ministère du Travail) estime que seules 2,4 millions de personnes seront, au final, effectivement placées en activité partielle (-46 % en un mois), avec un nombre d’heures chômées également en repli (-43 %). "Ce qui peut s’expliquer en partie par un plus grand nombre de congés en juillet", nuance toutefois l’étude. Au total, depuis mars, l’État et l’Unédic auraient versé aux entreprises 21 milliards d’euros, au titre du chômage partiel. Dont 225 millions d’euros de manière indue, en raison d’opérations frauduleuses, a reconnu le gouvernement la semaine dernière. D’où l’allongement annoncé des délais de contrôle : ils vont passer de deux à quinze jours.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos