• France

    Emploi

    Le chômage partiel recule enfin, les plans sociaux s'envolent encore

    22 juillet 2020

    Les plans sociaux montent, le chômage partiel régresse. Dans une version remodelée de son tableau de bord bimensuel, la Dares (ministère du Travail) laisse entrevoir enfin une « décrue » du chômage partiel : au 20 juillet, 11,8 millions de salariés étaient visés, en juin, par une demande de placement en activité partielle (après un pic à 12,6 millions en mai). Pourtant, seules 4,5 millions de personnes devraient effectivement bénéficier de ce régime, contre 7,9 millions en mai, 8,8 en avril et 7,2 en mars, selon de nouvelles estimations. Au total, le dispositif devrait coûter moins cher que prévu à l’État (19,5 Md€ en quatre mois, contre 31 Md€ dans le dernier projet de budget rectificatif). Enfin, la Dares souligne l’explosion des suppressions de postes envisagées dans le cadre de plans de sauvegarde de l’emploi, sur la période du 1er mars au 19 juillet : +60 % en deux semaines, +162 % en un an.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos