• France

    Financement

    Épargnées en 2020, les entreprises françaises sous la menace d'une crise de trésorerie en 2021

    22 juillet 2021

    Les entreprises françaises y ont échappé en 2020, mais la crise de trésorerie pourrait les rattraper en 2021. D’après Euler Hermes, l’an dernier, elles sont parvenues à contenir leur besoin en fonds de roulement (BFR) à 64 jours (2 de moins qu’en 2019). Loin des prévisions pessimistes de l’été dernier, cette performance est le résultat d’un "fort soutien public" (estimé à 197 Md€) et d’une "gestion très accommodante des modalités de paiement" (délai raccourci d’1 jour pour régler les clients, rallongé de 5 pour les fournisseurs). Mais la situation ne devrait pas durer : le BFR devrait s’envoler de 6 jours, en 2021, soit l’équivalent de +31 Md€. Un besoin de financement immense, et dangereux. D’autant que les dépôts des entreprises ne couvriraient actuellement que 23 % de leur dette. Et, sur les cinq premiers mois de l’année, l’état de leur trésorerie se serait déjà dégradé de 9 Md€. Conclusion : entre la forte reprise de l’économie, les remboursements des charges reportées et la fin du différé d’amortissement des prêts garantis par l’État, la France apparaît comme un "maillon faible" et "le pays le plus vulnérable" de la zone euro.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos