Saint-Nazaire : Neopolia proche d’une quatrième commande

Par S.V., le 16 novembre 2015

Le croisiériste alsacien CroisiEurope pourrait faire construire un quatrième navire à Saint-Nazaire.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Regroupant 180 PME des Pays de la Loire, le cluster Neopolia vient de signer une quatrième lettre d’intention de commandes avec CroisiEurope (1.350 salariés, 135 millions d’euros de chiffre d’affaires). Celle-ci porte sur la construction d’un bateau de 110 mètres de long. Dédié à la croisière fluviale, il comportera 58 cabines et devrait être mis en service en 2018. Si cette lettre d’intention se transforme en commande ferme, il s’agira du plus gros navire construit par les PME du cluster Neopolia à Saint-Nazaire. 

Actuellement, plusieurs entreprises de Neopolia, dont Mecasoud (coque), Shipelec (électricité) ou Gestal (réseaux), construisent à Saint-Nazaire deux navires pour CroisiEurope. Le premier mesure 95 mètres et comprend 40 cabines. Muni de deux roues à aube, il naviguera sur l’Elbe à partir d’avril prochain. Neopolia livrera dans le même temps une péniche de 12 cabines au croisiériste alsacien. Ce dernier a déjà mis en service un navire de croisière construit à Saint-Nazaire. Depuis le printemps, un navire de 48 cabines effectue des croisières sur la Loire.

A lire aussi : Neopolia a apporté 80 millions d'euros aux PME

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition