Meurthe-et-Moselle : Délipapier fusionne avec LCP Produits Papiers

Par Isabelle Kurth, le 20 juin 2012

L'essui-tout Sopalin, c'est elle. Le papier toilette Le Trèfle, c'est encore elle. L'entreprise Délipapier en Meurthe-et-Moselle, va investir 35 millions d'euros pour une nouvelle usine dans la Vienne. L'entreprise vient de fusionner avec son homologue de la Loire : LCP Produits Papiers.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Spécialisée dans la production et la transformation d'ouate de cellulose en papier domestique,
Délipapier à Frouard en Meurthe-et-Moselle a fusionné avec son homologue
LCP Produits Papiers à Roanne (Loire) début juin. Cette dernière avait été racheté en 2010 par le groupe italien
Sofidel maison-mère de
Délipapier. Cette fusion permet à
Délipapier, filiale à 100%, du groupe italien, de compter désormais trois usines en France, avec le site Annunziata à Buxeuil (37). 




Une nouvelle usine dans la Vienne pour Délipapier

D’autre part,
Délipapier (que l'on connaît aussi pour sa marque de papier toilette
Le Trèfle ou pour la marque
Sopalin) investit 35 M€ dans une nouvelle usine dans la Vienne afin de remplacer celle de Buxeuil pour la fin 2013. De plus, elle débloque 7 M€ pour la construction, en 2013, d’une chaudière biomasse en Lorraine. De quoi répondre à ses trois axes stratégiques : 

> se rapprocher des consommateurs en maillant le territoire ; 

> continuer sa progression sur le secteur des Marques de distributeurs, 

> se développer sur sa marque Sopalin (rachetée en 2010) et sur le secteur des collectivités et se tourner fortement vers le développement durable.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises