Lille : Leroy Merlin entre au capital de Frizbiz

Par J.M., le 16 juin 2015

Frizbiz, une plateforme communautaire qui met en relation des gens ayant besoin de petites services, ou offrant de les réaliser, vient de voir entrer Leroy Merlin à son capital. Un soutien de poids, d'autant plus que c'est la première fois que le géant du bricolage entre ainsi au capital d'une start-up.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le montant est, sans grande surprise, tenu secret, mais la nouvelle est bien confirmée: Leroy Merlin est entré, aux côté de Cyril Zimmermann et de BPI France, au capital de Frizbiz, une startup fondée en 2013 par Augustin Verlinde et Romain Pollet. Les deux entreprises avaient déjà développé un partenariat étroit, en testant, dans trois magasins Leroy Merlin, à Villeneuve d'Ascq, Arras et Lorient, son service de mise en relation entre particuliers pour de petits services de bricolage ou de jardinage. Une nouvelle étape est donc franchie, avec l'entrée, en tant qu'actionnaire minoritaire, de Leroy Merlin au capital de la start-up.

Un coup d'accélérateur

Une troisième levée de fonds réussie, qui devrait permettre à Frizbiz d'accélerer son développement; le dispositif physique va d'abord être étendu, d'ici la fin de l'année, à tous les magasins Leroy Merlin en France. La plateforme web, déjà déployée dans toute la France, va elle aussi être renforcée, pour gagner en nombre d'utilisateurs - elle en compte aujourd'hui 70.000. "On n'en est encore qu'au début, mais ça va nous permettre de donner un bon coup d'accélérateur, pour confirmer notre leadership en France et à l'international", détaille Augustin Verlinde. Pour accompagner ce mouvement, six embauches sont prévues avant la fin de l'année, ce qui portera le nombre de salariés à 15. Frizbiz ne communique en revanche pas son chiffre d'affaires.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises