Haute-Garonne

E-commerce

I-Run va ouvrir son troisième magasin à Montpellier

Par la rédaction, le 31 mai 2017

Le vendeur toulousain d'articles de course à pied I-Run vient de signer un pré-accord pour installer un magasin en périphérie de Montpellier. Ce sera le troisième site de la marque, qui vend à 95 % sur internet.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

I-Run fait partie des champions de l'e-commerce. Ses chaussures et accessoires de running (49.000 références en tout) sont vendus à 95 % sur internet. Pourtant, le fondateur de l'entreprise Emmanuel Vidal projette d'étendre son réseau de magasins, tout simplement parce qu'il croit à la force de la distribution en multi-canal : « La vente 100 % internet a fait son temps », constate-t-il. Deux magasins sont en activité autour de Toulouse aujourd'hui (Sesquières et Labège). Une ouverture était prévue au centre commercial BAB2 autour de Biarritz en décembre mais le projet n'a pas abouti : « Nous ne nous sommes pas mis d'accord finalement avec les bailleurs. Nous voulions utiliser l'espace extérieur et nous ne l'avons pas obtenu. Il a fallu renoncer. On avait passé six mois sur ce projet !", regrette l'entrepreneur qui s'est alors tourné vers une nouvelle opportunité voisine de Toulouse, mais cette fois-ci à Montpellier.

Un futur maillage national

Un pré-accord a été signé pour un espace de 500 m2, en périphérie de Montpellier dans une zone d'activité dédiée à la santé comprenant un espace sport/fitness et des espaces médicaux (kinés et autres). Le magasin emploiera une dizaine de personnes et devrait démarrer, si tout se passe comme prévu, en octobre 2017. Les investissements d'aménagement sont évalués à 500.000 euros. Emmanuel Vidal envisage d'étendre son réseau de magasins dans les principales villes de France (une dizaine de sites) et n'exclut pas une organisation en franchise.

Export en Europe

L'export est dans la stratégie de développement d'I-Run, déjà présent en Belgique via un site de e-commerce (i-run.be). L'Espagne a suivi en novembre 2016 et Emmanuel Vidal annonce des débuts prometteurs. D'autres pays devraient suivre un peu plus tard: l'Allemagne, l 'Italie, le Portugal, la Suisse et le Pays-Bas. " Notre challenge avec l'export, c'est le temps de livraison ", explique l'expert en e-commerce. LaLe stock est basé à Eurocentre aux abords de Toulouse, dans un entrepôt de 8.000 m². Le vaste hangar est déjà occupé à 100 % avec un total de 300.000 pièces environ. Mais il reste de la hauteur sous-plafond pour stocker les futurs commandes à l'export.

100 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020

Côté marketing et événementiel, I-Run est toujours dans la course, les campagnes de communication représentant 12 à 13 % du budget de l'entreprise. Le chiffre d' affaires de l'entreprise de 100 salariés était de 60 millions d'euros en 2016. Emmanuel Vidal vise les 100 millions d'euros en 2020.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition