Heroic Land à Calais : premiers appels d'offre

Par Virginie Wojtkowski, le 15 avril 2016

Le parc calaisien Heroic Land suit son bonhomme de chemin. A mesure que les concertations publiques avancent, les nouvelles autour du parc d'attraction affluent, comme la signature de contrats de licence ou le lancement d'appels d'offre.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Parmi les jalons marquants du
parc d'attraction Heroic Land, attendu à Calais pour 2019, il est à noter le partenariat avec le groupe éditeur européen de la bande dessinée Media-Participations (maisons d’éditions : Dargaud, Lombard, Dupuis, Kana) qui a conduit à la signature de contrats d'exploitation de deux licences : l'une portant sur Valérian (première grande série de science-fiction en bandes dessinées, plus de six millions d’albums se sont vendus dans le monde), l’autre sur la bande dessinée vintage Blake et Mortimer. 



En parallèle, de nouveaux appels d'offres ont été attribués en ce qui concerne l'agenda des travaux. Dans le cadre du fonds d’études pour la réalisation du parc d’attractions Heroic Land, le cabinet EY France (Ernest & Young) a été retenu pour le montage du dossier financier destiné aux futurs investisseurs et financeurs du parc. En ce qui concerne la prestation d’architecte (permis d’aménager), le marché a été attribué au groupement mené par IODA Architectes en partenariat avec Verdi Ingénierie et APAVE. Le conseil juridique (structuration du montage juridique et de la recherche de financements) sera apporté par le cabinet d’avocats international, Bird & Bird. Quant à l'étude d’impact, le marché a été attribué à SAFEGE, associée à KIETUDES, TRANSITEC et l’Agence P.Thomas et BIOTOPE.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition