Elections régionales : Le président de la CCI de Dieppe interpelle les candidats

Par Guillaume Ducable, le 02 décembre 2015

Dominique Garçonnet, le président de la CCI de Dieppe, publie une lettre ouverte "aux candidats aux élections régionales de Normandie" pour que le territoire qu'il représente ne soit pas le grand oublié de la réunification normande.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

"Notre principale crainte, c'est que Dieppe n'existe pas par rapport à des villes plus importantes qui sont au cœur de l'axe Seine"! Le président de la CCI de Dieppe -qui doit fusionner en décembre avec celles de Rouen et Elbeuf- Dominique Garçonnet est inquiet, et il le dit dans une lettre ouverte adressée aux candidats à l'élection régionale dont le premier tour se déroule dimanche 6 décembre.

Point de salut hors du triangle Caen-Rouen-Le Havre?

"C'est manifeste si l'on regarde la question des transports", dénonce l'élu consulaire. "Nous sommes un peu oubliés", regrette-t-il. Alors, point de salut en dehors du triangle Caen-Rouen-La Havre? C'est tout le contraire, estime Dominique Garçonnet: "autour de ces grandes villes, il y a des territoires où il y a une vie économique. La Normandie, on doit la considérer dans son intégralité".

La question épineuse des transports

Au premier rang de ses préoccupations: les transports. Et notamment les liaisons ferroviaires fortement dégradées dans la région. "La question de la connexion de Dieppe à la future ligne nouvelle Paris Normandie (LNPN) est posée, sachant qu'aucun lien direct n'est prévu entre les deux réseaux ferroviaires".

Le président de la CCI qui admet avoir déjà discuté avec plusieurs candidats durant la campagne attend désormais des réponses concrètes à sa lettre ouverte.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition