Brest

Textile

Mii Collection investit en Inde depuis Brest

Par Isabelle Jaffré, le 13 janvier 2023

Lucie Bourreau et Bapan Dutta ont créé Mii Collection en 2012. Dix ans plus tard, la société désormais brestoise est en pleine croissance et lève des fonds en France afin d’investir dans un deuxième atelier en Inde.

Lucie Bourreau et Bapan Dutta ont créé Mii collection pour mettre en valeur le savoir-faire textile de l’artisanat indien.
Lucie Bourreau et Bapan Dutta ont créé Mii collection pour mettre en valeur le savoir-faire textile de l’artisanat indien. — Photo : Isabelle Jaffré

À l’origine de la société brestoise de prêt-à-porter Mii collection, il y a la rencontre de Lucie Bourreau et Bapan Dutta à l’école des Arts Décoratifs de Paris en design textile. Les deux créateurs ont décidé de marier l’Inde et la France dans une entreprise basée dans les deux pays. "Nous voulions mettre en valeur le savoir-faire des artisans indiens", expliquent-ils. Les deux dirigeants créent Mii Collection en 2012 en s’appuyant sur leur expertise en design pour proposer des dessins plus modernes aux artisans indiens et donc de nouveaux débouchés en France, loin du cliché de la "fast fashion".

15 à 20 % de croissance par an

En 2022, la société française a pris le contrôle à 70 % de la structure indienne pour en faire une filiale. En bascule comptable pour harmoniser les temporalités des deux sociétés, Mii collection a réalisé 1,7 million d’euros en six mois et prévoit un chiffre d’affaires de 2,2 millions au 31 mars 2023. L’entreprise est en pleine croissance. "Nous avons dépassé le million de chiffre d’affaires en 2019 et nous continuons à progresser de 15 à 20 % par an. En 2025, nous misons sur 5,5 millions d’euros de chiffres d’affaires", précise Bapan Dutta.

L’heure est aujourd’hui à la structuration pour Mii Collection. En 2018, les deux dirigeants déménagent l’entreprise à Brest pour se rapprocher de la famille de Lucie Bourreau. Très vite, l’entreprise décolle et double son chiffre d’affaires d’années en année. Une levée de fonds d’un million d’euros est en cours de finalisation auprès de business angels et d’un pool bancaire. "Nous prévoyons un investissement d’1,6 million d’euros pour un deuxième atelier en Inde", indique Bapan Dutta.

En effet, Mii Collection emploie déjà 150 personnes dans son atelier de confection à Baidyabati, près de Calcutta, d’où est originaire Bapan Dutta. "Nous faisons aussi travailler 100 à 150 tisseurs dans les villages alentour. L’idée est vraiment de garder ces familles, car ces tisseurs travaillent en famille, dans leur village, leur écosystème, l’idée est de conserver leur façon de travailler", insistent les deux dirigeants. Le deuxième atelier doit permettre d’augmenter la production d’ici 5 ans.

Ouvertures de boutiques

Lucie Bourreau et Bapan Data regardent aussi de près la fabrication française pour asseoir la double identité de la marque, avec le tricot notamment. "Nous avons des partenaires dans le Sud, dans l’Indre. Nous cherchons aussi des partenaires bretons ! Cela nous tient à cœur même si nous savons qu’il n’y a pas forcément beaucoup de marge car cela fait partie de notre histoire et correspond à nos valeurs", indique Lucie Bourreau.

La marque Mii Collection se positionne sur du haut de gamme. 60 % des ventes se font à l’étranger et 40 % en France. "Nous avons d’abord fait le choix de travailler en BtoB. Nous travaillons avec 220 revendeurs et 7 agents commerciaux", précise Bapan Dutta. L’ambition est désormais d’ouvrir à terme une cinquantaine de boutiques en France et à l’international. "Nous aimerions aussi lancer la marque en Inde en 2024."

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition