Côtes-d'Armor

Agroalimentaire

Biogroupe teste le thé breton et ouvre une nouvelle unité de production

Par Matthieu Leman, le 18 juin 2021

Biogroupe, basé à Erquy, produit des boissons, des desserts végétaux et des légumes lacto-fermentés. En progression constante, l’entreprise aux valeurs environnementales et sociétales fortes va ouvrir une nouvelle unité de production et expérimente la culture du thé en Bretagne.

Laurent Coulloumme-Labarthe est le président de Biogroupe à Erquy.
Laurent Coulloumme-Labarthe est le président de Biogroupe à Erquy. — Photo : Matthieu Leman

Quand Biogroupe réfléchit à un nouveau produit, il se pose deux questions : sera-t-il bon pour l’homme ? Sera-t-il bon pour la planète ? Quand la réponse est oui, l’entreprise basée à Erquy se lance et sort des boissons (50 % de l’activité), des desserts végétaux (30 %) et des légumes lacto-fermentés (20 %), sous les marques respectivement de Karma, Ya et Ferments. C’est le cas aussi du petit dernier, une mousse au chocolat végétale proposée en test dans une vingtaine d’enseignes bio (le principal réseau de diffusion de la société), qui devrait être commercialisé en septembre. Pour accompagner ce lancement, une unité de production de 300 m², sur le même site de la zone des Jeannettes, est en cours d’aménagement pour un investissement de 500 000 euros.

Bienfaits de la fermentation

Le process de ces produits présente une constante : l’utilisation de la fermentation. "Après les 30 glorieuses, avec la pasteurisation et la stérilisation, on est passé d’une alimentation vivante à une alimentation morte", explique Laurent Coulloumme-Labarthe, le président globe-trotteur. "La fermentation permet de préserver les nutriments et de faciliter leur absorption par l’organisme." Une récente étude menée avec le Laboratoire universitaire de biodiversité et d’écologie microbienne de l’Université de Bretagne Occidentale, à Brest, a permis de mettre à jour 412 organismes vivants dans le Kombucha, la boisson de thé fermenté qui compte sept parfums. Une population qui favorise notamment la digestion.

Laurent Coulloumme-Labarthe, président de Biogroupe, devant une partie de la gamme des produits de l'entreprise basée à Erquy.
Laurent Coulloumme-Labarthe, président de Biogroupe, devant une partie de la gamme des produits de l'entreprise basée à Erquy. - Photo : Matthieu Leman

Quant aux salariés, au nombre de 44, chiffre qui augmente de trois à sept unités par an depuis son installation à Erquy en 2014, ils bénéficient d’avantages appréciables comme des cours de yoga et de sport, un retour progressif après une naissance tout en étant payé en temps complet et un salaire dont le plus bas est situé 25 % au-dessus du Smic.

50 000 plants de thé en Bretagne

Avantageuses pour l’homme, au contraire, par exemple, d’un projet de boisson alcoolisée finalement abandonné, les activités de Biogroupe sont également bonnes pour l’environnement. La société costarmoricaine vient de commencer une expérimentation afin de produire en Bretagne le thé dont elle a besoin. 2 500 plants ont été plantés dans le Morbihan, 50 000 sont prévus dans les quatre ans à venir. De quoi singulièrement réduire l’empreinte carbone de la jeune société, tout comme la plantation d’arbres que Biogroupe réalise auprès des coopératives équitables lointaines qui la fournissent, mais aussi en Bretagne.

La mousse au chocolat, testée dans 20 magasins, sera commercialisée en septembre.
La mousse au chocolat, testée dans 20 magasins, sera commercialisée en septembre. - Photo : Matthieu Leman

Toutes ses matières premières sont bios, avec un approvisionnement local ou certifié commerce équitable. C’est le cas notamment des amandes, de l’avoine, du riz et de la coco qui servent à obtenir les laits végétaux des desserts de la marque Ya, dont le développement devrait entériner la construction d’une unité de production de 3 500 m² à l’horizon 2023.

Biogroupe a réalisé un chiffre d’affaires de 7,2 millions d’euros en 2020, qui devrait atteindre 9 millions d’euros en 2021, avec une rentabilité de 2,5 à 3 %.

Laurent Coulloumme-Labarthe est le président de Biogroupe à Erquy.
Laurent Coulloumme-Labarthe est le président de Biogroupe à Erquy. — Photo : Matthieu Leman

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail