Gironde
La start-up InHeart a levé 11 millions de dollars pour son jumeau numérique du cœur
Gironde # Santé # Levée de fonds

La start-up InHeart a levé 11 millions de dollars pour son jumeau numérique du cœur

S'abonner

En générant un jumeau numérique du cœur ultra-précis à partir d’intelligence artificielle, la start-up girondine permet aux médecins de gagner du temps et mieux cibler leurs interventions sur les patients atteints de maladies cardiaques. C’est déjà ce qui a convaincu ses premiers investisseurs en 2020, quand elle avait rassemblé 3,7 millions d’euros, puis les participants à sa levée de fonds publique bouclée en janvier 2024 (1,18 M€). Cette fois, c’est un financement conséquent de 11 millions de dollars qu’elle annonce avoir finalisé début mai, dirigé par Vesalius Biocapital IV et codirigé par Elaia Partners avec la participation de Naco, Sagana, Sofia Angel Ventures, CWR Funds et Webit Investment Network. Le financement doit faciliter la commercialisation de la solution à l'international ainsi que le développement de nouvelles solutions logicielles. "Ce nouveau cycle nous permet d’aller plus loin dans la réponse aux besoins des patients cardiaques, depuis le dépistage précoce et la détection de la maladie jusqu’au soutien thérapeutique avancé", a déclaré Todor Jeliaskov, PDG d’InHeart. La start-up, issu d'Unitec, vise 15 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2028.

Gironde # Santé # Levée de fonds # Start-up