Nouvelle-Aquitaine
Centrale nucléaire du Blayais : treize décideurs économiques réitèrent leur soutien aux nouveaux réacteurs
Nouvelle-Aquitaine # Nucléaire # Réseaux d'accompagnement

Centrale nucléaire du Blayais : treize décideurs économiques réitèrent leur soutien aux nouveaux réacteurs

S'abonner
centrale - nucléaire - blayais - EDF — Photo : Wikimedia Commons

Dans un récent communiqué, la CCI Bordeaux Gironde indique avoir réuni "l’ensemble des décideurs économiques de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine" (à la tête d’organismes consulaires, organisations patronales, fédérations professionnelles, Club d’entreprises et de GIE Atlantique, association régionale des prestataires du nucléaire). L’objectif : se positionner à nouveau (comme la CCI l’avait déjà fait fin 2022) en faveur de l’implantation de deux nouveaux réacteurs EPR2 sur le site de la centrale nucléaire du Blayais, à Braud-et-Saint-Louis (Gironde). "Si le projet représente une avancée significative dans le secteur de l’énergie, il doit surtout permettre une souveraineté énergétique tout en réduisant l’empreinte carbone. Ses atouts économiques, environnementaux et sociaux sont donc indéniables", martèlent les responsables d’une même voix. Des élus locaux et membres du comité de suivi du projet d’EPR2 ont rencontré fin novembre la ministre de la Transition écologique Agnès Pannier-Runacher pour défendre la candidature du site à l’installation de nouveaux réacteurs.

Nouvelle-Aquitaine # Nucléaire # Réseaux d'accompagnement