Nouvelle-Aquitaine

Formation

Risque routier : de nouvelles aides pour que les entreprises lèvent le pied

Par Cyrille Pitois, le 07 novembre 2019

Conduire est aussi un acte de travail. Le risque lié à cette mission est parfois négligé par l’employeur comme par le salarié. La Carsat  Aquitaine va sensibiliser les entreprises au risque routier, et l’enjeu n’est pas des moindres : la moitié  des accidents mortels au travail sont des accidents routiers.

La Carsat  Aquitaine va sensibiliser les entreprises au risque routier, et l’enjeu n’est pas des moindres : 50% des accidents mortels au travail sont des accidents routiers.
La Carsat Aquitaine va sensibiliser les entreprises au risque routier, et l’enjeu n’est pas des moindres : 50% des accidents mortels au travail sont des accidents routiers. — Photo : DR

La Carsat Aquitaine, caisse d’assurance retraite et santé au travail, passe la vitesse supérieure pour sensibiliser les employeurs au risque routier. « Il y a peu de prévention en entreprise. Tout juste s’attache-t-on à quelques actions pour modifier les comportements de l’individu. Mais ressasser les règles du code la route ne suffit pas, » assure Fabrice Norgeux, ingénieur conseil, référent transport-risque routier à la Carsat Aquitaine. « Il faut aller chercher les causes multifactorielles, s’interroger sur l’utilité réelle du déplacement et plonger dans les organisations de l’entreprise. » Pour motiver les employeurs à s'intéresser au risque routier, responsable de lamoitié des accident mortels du travail , la Carsat s’appuie sur l’obligation faite à l’employeur de réduire les risques auxquels sont soumis les salariés.

Fabrice Norgeux travaille depuis un an à écrire une offre de service spécifique pour encourager le chef d’entreprise à engager une politique volontariste sur le sujet. « Notre fil rouge, c’est que la réduction du risque routier entraîne aussi une diminution de la consommation de carburant, une moindre usure des véhicules, des gains de temps, de production… Au final, travailler sur le risque routier, c’est un levier de performance globale pour l’entreprise. »

Patrick Desjacques, créateur d’Eco Drive Prevent’, une entreprise basée à Dax, expert sécurité routière et formateur diplômé d’État, pratique déjà cette revisite des organisations. « Mon but n’est pas de proposer des stages de freinage d’urgence ou de perte d’adhérence. Ce sont des situations d’urgence trop aléatoires. Je préfère travailler sur l’anticipation et les solutions pour ne pas arriver à l’extrême. Il faut regarder les critères d’horaires, de fatigue et bien sûr de compétence à la conduite qui doivent être évalués et intégrés à la démarche. »

Des aides pour les entreprises régionales

Le programme régional de la Carsat a référencé 20 ergonomes en région Aquitaine qui vont être formés spécifiquement pour appuyer les entreprises. « Il faut se pencher sur l’organisation du travail, la gestion des déplacements et des flottes de véhicules et aussi les compétences de chaque salarié. Il n’est pas rare qu’on confie le volant d’un véhicule utilitaire léger à un salarié qui n’a jamais rien conduit d’autre que son véhicule urbain. »

La Carsat va accorder des aides financières pour supporter le coût de la prestation de diagnostic : jusqu’à 70 % de subvention pour une entreprise de moins de 50 salariés. Des acquisitions d’équipements spécifiques pour les véhicules ou même du matériel de visio conférence pour des réunions sans déplacement pourront aussi être financées à hauteur de 40 %. Tout employeur aquitain du régime général pourra solliciter ce dispositif depuis le site web de la Carsat à partir du 1er janvier 2020. La démarche sera également promue auprès des entreprises via les branches professionnelles. Les secteurs du bâtiment et des travaux publics, l’aide à la personne à domicile, la propreté sont particulièrement visés. « On observe aussi une accidentologie particulière chez les salariés de la restauration ou de la grande distribution qui ont des horaires coupés ou décalés entraînant davantage de trajets domicile travail, » souligne Fabrice Norgeux.

La Carsat  Aquitaine va sensibiliser les entreprises au risque routier, et l’enjeu n’est pas des moindres : 50% des accidents mortels au travail sont des accidents routiers.
La Carsat Aquitaine va sensibiliser les entreprises au risque routier, et l’enjeu n’est pas des moindres : 50% des accidents mortels au travail sont des accidents routiers. — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.