Bordeaux

Financement

Hool développe la carte cadeau solidaire

Par Astrid Gouzik, le 23 avril 2019

Pierig Guénolé et Pauline Tessonneau ont fondé la start-up Hool à Arès, sur le bassin d'Arcachon, en septembre 2018. Leur plateforme de financement participatif par carte cadeau permet aux particuliers de transformer les dépenses quotidiennes en dons à destination des associations.

Pierig Guénolé et Pauline Tessonneau, fondateurs de la jeune entreprise girondine Hool.
Chaque carte cadeau achetée sur la plateforme de financement participatif Hool, créée par Pierig Guénolé et Pauline Tessonneau, génère un don à une association. — Photo : Hool

Les créateurs

C’est l’histoire d’un ingénieur ESTP, Pierig Guénolé, et d’une diplômée de l’école de commerce Kedge, Pauline Tessonneau. Pierig intègre l’entreprise Colas et le jeune couple passe quelques mois à l’étranger, en Belgique, aux États-Unis et au Maroc. L’occasion pour ce Breton et cette Bordelaise de découvrir de nouvelles manières de travailler et d’entreprendre.

C’est ainsi au Canada que germe l’idée de leur start-up. « Le modèle existait déjà là-bas, nous avons pris la décision de l’implanter en France », raconte Pierig Guénolé, convaincu qu’il serait plus facile de mettre en pratique ses valeurs au sein d’une petite structure que dans un grand groupe. Rentrés en France, ils quittent leurs emplois respectifs et se lancent, en septembre 2018, dans l’aventure Hool, une SAS basée à Arès, sur le bassin d'Arcachon.

Le concept

En France, on compte 1,3 million d’associations et 70 000 nouvelles associations se créent chaque année. « Pourtant, les effectifs salariés du secteur associatif étaient en légère baisse en 2018 et près de la moitié des présidents d’associations souhaiterait être aidée par des plateformes de financement participatif », précise Pierig Guénolé. Les fonds collectés par ce biais en 2018 s’élèvent à 402 millions d’euros.

Partant de ce constat, les deux entrepreneurs développent le site Hool.fr, qui vend des cartes cadeaux et permet de financer gratuitement des associations et des projets à but non-lucratif, dans l’esprit du « crowdgiving ». L’innovation de Hool repose sur le fait que les dons sont financés par les enseignes partenaires et ne coûtent rien à ceux qui souhaitent donner. C’est l’achat de la carte cadeau sur la plateforme qui génère le don à une association équivalent à 3 % de la valeur de la carte.

Les perspectives

En novembre 2018, Hool intègre Unitec, l’un des principaux incubateurs de la région bordelaise. La structure les conseille et les accompagne, notamment lors du lancement du site en janvier 2019. Pour le moment, six enseignes ont été séduites par Hool, notamment Ikea, Cultura, Decathlon et Auchan. L’étape suivante est de développer la partie commerciale, afin de convaincre d’autres enseignes.

Car c’est bien là-dessus qu’est basé le modèle économique de la jeune pousse : elle négocie une commission avec les enseignes, qui les rémunèrent en fonction du volume d’affaires associé. « Notre but est de proposer le plus grand choix d’enseignes possible pour que les utilisateurs puissent aller faire leurs courses où ils veulent », détaille le fondateur. « Pour le moment on ne s’est pas fixé d’objectif de chiffre d’affaires. Mais depuis le mois de janvier, on constate une augmentation de nos ventes entre 10 et 20 % par mois. »

Pierig Guénolé et Pauline Tessonneau, fondateurs de la jeune entreprise girondine Hool.
Chaque carte cadeau achetée sur la plateforme de financement participatif Hool, créée par Pierig Guénolé et Pauline Tessonneau, génère un don à une association. — Photo : Hool

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.