• Lyon

    Transport

    L'aéroport Lyon Saint-Exupéry retenu pour expérimenter l'hydrogène dans l'aviation

    21 septembre 2021

    Le fabricant d’avion Airbus, le spécialiste de la chaîne de valeur dans l’hydrogène Air Liquide et l’opérateur aéroportuaire Vinci Airports (45 aéroports dans 12 pays) viennent de sélectionner l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry comme aéroport de test du futur avion à hydrogène que souhaitent développer Airbus et ses partenaires. À l’occasion de la signature d’un accord de partenariat, l’aéroport lyonnais a été retenu comme site pilote pour accueillir à horizon 2023 les premières installations en vue de décarboner le transport aérien. Ainsi, dès 2023, une station de distribution d’hydrogène gazeux sera installée afin d’alimenter les véhicules terrestres de l’aéroport et des poids lourds circulant aux abords de l’enceinte. Ensuite, d’ici à 2030, seront déployées les infrastructures d’hydrogène liquide nécessaires à remplir les futurs avions. Au-delà de 2030, le projet vise à mettre en place l’ensemble de l’infrastructure hydrogène nécessaire à la production et à la production d’hydrogène liquide sur le site.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos