Loire

Plasturgie

ExcelRise reprend l’activité lavage de Plasti Rhône-Alpes

Par Cyril Michaud, le 17 avril 2019

Ce rachat va permettre au groupe industriel parisien, leader européen sur le marché de l’emballage plastique flexible recyclé, d’accélérer son développement dans la valorisation des déchets plastiques. Il ambitionne de multiplier par dix sa production de film recyclé d’ici 2025.

Les films plastiques, préalablement triés, font l’objet d’une ultime vérification manuelle.
Les films plastiques, préalablement triés, font l’objet d’une ultime vérification manuelle. — Photo : Cyril Michaud

En reprenant une partie de l’activité de la société montbrisonnaise Plasti Rhône-Alpes, spécialisée dans le tri, le broyage et le lavage des déchets de films plastiques post-consommation, le groupe ExcelRise s’offre un coup d’avance sur la concurrence.

« Nous souhaitions racheter une unité de lavage en France pour ne pas partir de zéro car le marché a vraiment accéléré ces derniers mois » raconte Sébastien Wolff, directeur général du groupe Excelrise, qui était de passage mardi 16 avril à Montbrison. Mais les équipements de ce type sont rares et lorsque Plasti Rhône-Alpes a fait savoir qu’il souhaitait se séparer de cette activité pour se concentrer sur la production de lignes de lavage, le leader européen sur le marché de l’emballage plastique flexible recyclé a sauté sur l’occasion. « Le marché français est complètement sous équipé pour broyer, laver les films plastiques et les valoriser. C’est la raison pour laquelle nous souhaitions rajouter cette corde à notre arc. »

Le site montbrisonnais entre ainsi dans le giron de XL Recycling, une filiale d’ExcelRise qui est aujourd’hui organisé autour de quatre grands métiers : l’emballage, l’upcycling, la photogravure et création et les services techniques B2B. « Pour ce qui concerne le film emballage polyéthylène, nous avons deux types d’applications, via nos filiales Semo Packaging et Ceisa Packaging : le marché de la boisson et le marché de l’hygiène », rappelle Sébastien Wolff. Le groupe qui a réalisé en 2018 un CA de 120 M€ emploie 350 personnes réparties sur cinq sites de production.

Montbrison, centre de formation du groupe

À Montbrison, où il a investi 1,4 M€ pour reprendre l’activité broyage et lavage de Plasti Rhône-Alpes, cinq salariés sont actuellement en poste. Mais le directeur général d’ExcelRise prévoit d’étoffer les effectifs rapidement : « D’ici 4 ans, nous voulons recruter 20 personnes supplémentaires », dont un directeur qui est activement recherché. À terme, nous souhaitons que notre site de valorisation du plastique montbrisonnais devienne le centre de formation du groupe. »

D’ici 2025, ExcelRise s’est en effet fixé l’objectif de multiplier par dix sa production de film recyclé. « Nous visons les 40 000 tonnes », annonce Sébastien Wolff. Et pour atteindre cet objectif ambitieux, le groupe industriel prévoit d’autres ouvertures de sites sur le modèle de Plasti Rhône-Alpes qui, à terme, ne couvrira que 8% des besoins. « L’usine forézienne est la première d’un plan à trois ouvertures prévues dans les Pyrénées et en Normandie, en 2020 et 2022. Le broyage et le lavage de film, c’est un métier nouveau pour nous qu’il nous fallait maîtriser si nous voulons, dans le futur, remplacer davantage de plastique vierge par de la matière recyclée. »

Les films plastiques, préalablement triés, font l’objet d’une ultime vérification manuelle.
Les films plastiques, préalablement triés, font l’objet d’une ultime vérification manuelle. — Photo : Cyril Michaud

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.