Eure
Novus ouvre la première usine de recyclage de big-bags agricoles en France
Eure # Logistique # Investissement industriel

Novus ouvre la première usine de recyclage de big-bags agricoles en France

S'abonner

Novus, filiale du groupe Allsun spécialiste de la logistique portuaire et du négoce agricole, a inauguré à Bernouville dans l’Eure, la première unité de recyclage française de big-bags, grands récipients vracs utilisés en agriculture. Avec un investissement de 11,5 millions d’euros, Novus cherche à mettre en place une nouvelle filière de valorisation des déchets.

L'objectif de Novus est de recycler 8 millions de big-bags usagés soit 8 500 tonnes de matières plastiques recyclées par an — Photo : DR

La première usine française de recyclage de big-bags agricoles vient d'ouvrir ses portes. Venant d'être inaugurée à Bernouville, dans l'Eure, l'usine revalorise ces grands récipients vracs souples utilisés en agriculture, et destiné aux engrais et semences. L'initiative est portée par Novus, une nouvelle filiale d'Allsun (100 salariés, 340 M€ de CA en 2022), une entreprise de Bézu-Saint-Éloi (Eure), spécialisée dans la logistique portuaire et le négoce agricole.

"Ce projet s’inscrit dans notre stratégie d’investir dans des activités nouvelles, qui contribuent à rendre plus durable l’usage des intrants agricoles, notamment les emballages liés aux matières fertilisantes. C’est aussi une nouvelle contribution pour l’atteinte des objectifs nationaux de recyclage et d’incorporation des matières recyclées de plastiques", explique Luc Letierce, président de Novus et d'Allsun.

La nouvelle unité fait suite à un appel à manifestation d’intérêt, lancé en 2019 et porté par ADI Valor (l'éco-organisme de la filière agricole) et ses partenaires Soveea (l'éco-organisme de la filière fertilisation) et Ares (une association oeuvrant pour la collecte et le recyclage des emballages des semences). "Ce partenariat montre à quel point le monde agricole est un acteur pionnier de l’économie circulaire", souligne le dirigeant.

Un investissement de 11,5 millions d’euros

L'usine sera capable de recycler la quasi-totalité des big-bags utilisés par les filières agricoles sur l'ensemble du territoire français. L'objectif de Novus est de recycler 8 millions de big-bags usagés soit 8 500 tonnes de matières plastiques recyclées par an. Avec à la clé, la création de 25 emplois locaux. Pour mener à bien ce projet, la société Novus a investi 11,5 millions d’euros.

Une nouvelle filière de valorisation des déchets

Fournir des matières premières recyclées de haute qualité, c’est l’ambition de Novus qui a mis au point un procédé innovant et breveté capable de remettre en circulation, sous forme de granulés distincts, du polypropylène et du polyéthylène avec des propriétés et caractéristiques proches des matières vierges. Les plastiques recyclés pourront être incorporés dans la fabrication d’emballages neufs, en substitution de matière plastique ou utilisées pour d’autres fabrications ayant le même besoin.

"Nous participons ainsi à la construction d'une nouvelle filière de valorisation des déchets"

"Nous participons ainsi à la construction d’une nouvelle filière de valorisation des déchets", se félicite Luc Letierce. Localiser en France cette nouvelle capacité de recyclage est aussi l’un des objectifs prioritaires des partenaires du projet, précise Ronan Vanot, directeur général d’ADI Valor : "Cet accord consolide notre engagement de recycler 100 % de ce type d’emballage et illustre concrètement notre volonté de localiser en France le maximum de capacité de recyclage." En effet, jusqu’à la mise en service de Novus, ce type de recyclage était effectué essentiellement à l’étranger, en Pologne, en Espagne ou en Italie.

Eure # Logistique # Plasturgie # Investissement industriel # Création d'entreprise # Créations d'emplois # RSE # PME