Toulouse
Hilum Healthcare veut lever 4 millions d’euros en 2024
Toulouse # Santé # Start-up

Hilum Healthcare veut lever 4 millions d’euros en 2024

S'abonner

La start-up toulousaine Hilum Healthcare, spin-off d’Airbus créée fin 2021, va renforcer ses moyens cette année pour continuer à développer son respirateur artificiel destiné aux hôpitaux, dont la mise sur le marché est prévue en 2027.

Damien Lozach et Alexandre Jaeg (à droite), les cofondateurs de la start-up Hilum Healthcare, travaillent en étroite collaboration avec le CHU de Toulouse — Photo : DDM/Valentine Chapuis

La start-up Hilum Healthcare, spin-off d’Airbus basée à Cornebarrieu (Haute-Garonne) qui conçoit des respirateurs artificiels intelligents à destination des hôpitaux, veut lever 4 millions d’euros en 2024, en s’adossant à un ou plusieurs fonds d’investissement. Objectif : peaufiner sa technologie basée sur l’intelligence artificielle (IA) et assurer la mise sur le marché de ses premiers produits en 2027, délai imposé par l’obtention des autorisations nécessaires de la part des instances européennes, avant un déploiement à l’export (États-Unis, Asie). En 2022, la société avait déjà sécurisé un apport d’un million d’euros, dont 500 000 euros émanant d’un business angel français. Lauréate du plan de relance France 2030, la start-up a aussi bénéficié d’une enveloppe globale de plus de 5 millions d’euros, “une reconnaissance de ce qu’apporte notre projet à la souveraineté sanitaire alors que l’État a fait du développement des dispositifs de demain en France l’une de ses priorités”, relève Alexandre Jaeg, président et cofondateur de Hilum Healthcare fin 2021 au côté de Damien Lozach, tous deux anciens cadres d’Airbus.

Production chez Serma Ingénierie

En mars 2020, face à la pénurie de respirateurs artificiels au plus fort de la crise du Covid, le géant de l’aéronautique avait développé un appareil en urgence dans son FabLab toulousain. “Notre démarche est de travailler sur le développement d’un respirateur autonome, plus intelligent, capable de délester les praticiens hospitaliers, qui ne sont pas assez nombreux, des tâches annexes, pour leur permettre de se focaliser sur les soins aux patients”, précise Alexandre Jaeg. Composée d’experts issus de l’aéronautique et du biomédical, Hilum Healthcare va porter son effectif à 12 collaborateurs et 4 stagiaires cette année (5 collaborateurs fin 2022). Hébergée depuis le début de l’année 2023 à Saint-Martin du Touch chez son partenaire Randstad Digital (ex Ausy), spécialiste de la transformation digitale et fournisseur de référence d’Airbus, elle vient de se mettre en quête de nouveaux locaux, visant un espace de 170 à 300 m2 situé dans l’Ouest toulousain, dans lequel elle pourra installer son petit atelier. La start-up travaille aussi en étroite collaboration avec Serma Ingénierie, qui a investi dans son projet, pour le développement de l’ensemble de l’électronique du respirateur artificiel. “Serma Ingénierie a également repris la production initialement prévue à Montpellier, révèle-t-il. Elle se fera dans une halle qui est en train d’être construite sur son site, à Cornebarrieu.”

IA critique

En 2024, Hilum Healthcare va continuer à améliorer le moteur de son dispositif dont les performances, selon son dirigeant, sont déjà comparables aux meilleurs produits du marché. “Nous allons effectuer des essais sur l’animal et assembler le premier équipement de présérie d’ici la fin de l’année”, indique Alexandre Jaeg. En parallèle, elle va aussi s’employer à augmenter le niveau de fiabilité et de maturité de sa technologie d’IA, qui sera testée à nouveau dans le cadre d’essais cliniques, pour être implantée sur un équipement de série d’ici 2027. “Nous nous sommes associés avec le CHU de Toulouse, notamment l’équipe du professeur Vincent Minville, chef du pôle anesthésie réanimation, poursuit-il, et à l’IRT Saint-Exupéry, compétent en IA critique, notamment celle que l’on trouve dans l’aérospatiale, une IA certifiée à laquelle on est capable de confier des missions quand il y a des vies en jeu.”

Toulouse # Santé # Services # Start-up # Levée de fonds