Gironde
Epsilon Composite dopée par le marché de l’énergie
Gironde # Industrie

Epsilon Composite dopée par le marché de l’énergie

S'abonner

La PME girondine Epsilon Composite profite des besoins accrus en électrification et de l’essor du renouvelable pour orienter sa fabrication de matériaux composites vers le marché de l’énergie. Elle a signé en mai un gros contrat au Cameroun, participe à un ambitieux programme de recherche et réfléchit déjà à s’étendre, sur son site historique comme à l’étranger, où elle vient de trouver un nouvel actionnaire.

Epsilon Composite est spécialisé dans la fabrication de profilés en fibre de carbone. Elle se développe de plus en plus dans le secteur de l’énergie et la fabrication de l’âme des cables électriques — Photo : DR

La PME girondine Epsilon Composite (environ 33 M€ de CA pour 230 salariés), conceptrice et fabricante de pièces en matériaux composites à base de fibre de carbone, est sur tous les fronts.

Spécialiste de la pultrusion (procédé de fabrication en continu et automatisé de profilés en fibre de carbone), elle fournit de nombreux secteurs, de l’aéronautique au génie civil en passant par la fourniture de pièces de machines pour industriels.

Elle se tourne de plus en plus vers le marché de l’énergie en remplaçant l’âme en acier des câbles de lignes à haute tension par des matériaux composites, "plus légers et résistants. Cela permet de doubler la capacité des câbles et de réduire les pertes", précise Alexandre Lull, directeur général délégué d’Epsilon.

Epsilon Composite est spécialisé dans la fabrication de profilés en fibre de carbone — Photo : Epsilon Composite

Essor de l’électrification

C’est cette technologie propriétaire qui lui a valu récemment de remporter un gros contrat en mai au Cameroun pour fabriquer l’âme en composite des câbles de la ligne à haute tension censée interconnecter le nord et le sud et transporter l’électricité de la nouvelle centrale électrique de Nachtigal, construite par EDF pour fournir près de 30 % de la consommation du pays. Les câbles, eux, seront fabriqués par son partenaire indien Transrail Lighting Limited (constructeur de routes, ponts et lignes électriques).

5,3 millions d’euros

Epsilon espère profiter des besoins accrus en électrification promis par l’essor des énergies renouvelables. C’est aussi en ce sens qu’elle pilote au sein d’un consortium d’industriels et de laboratoires le projet Smart Cables, doté d’un budget de 5,3 millions d’euros. Financé sur 5 ans par France 2030 et le programme européen Next Gen EU, il a pour objectif de "développer des matériaux, produits et outils numériques innovants".

"Le but sera d’améliorer les performances tout en réduisant les coûts des matériaux, pour répondre aux besoins des futurs conducteurs de lignes à haute tension. Le programme de R & D travaillera aussi sur l’instrumentation des accessoires et le développement de services autour des smart grids" (réseaux intelligents), détaille le dirigeant.

De nouvelles usines

Dans son agenda, Epsilon a aussi trouvé le temps de caser un plan d’investissement de 20 millions d’euros sur 5 ans, dont une partie sera dédiée à l’extension de son site historique de Gaillan-en-Médoc.

"Nous allons construire une nouvelle usine pour augmenter la capacité de production de l’activité câbles à haute tension" précise Alexandre Lull. La PME prépare aussi son installation aux États-Unis et en Asie, où elle possède déjà des bureaux commerciaux.

"Nous ne pouvons pas répondre aux besoins de ces zones sans être sur place. Les délais de transport sont trop longs et les taxes douanières augmentent, tout comme le protectionniste. Nous voulons donc y installer des usines".

Un investisseur industriel sur le long terme

Elle sera bien aidée par son nouvel actionnaire, le géant japonais Sumitomo Corporation, l’un de ses fournisseurs historiques en fibre de carbone. L’occasion d’ouvrir son capital à une société externe, ce capital étant resté jusqu’à présent majoritairement familial (et salarial pour une partie minoritaire).

"Sumitomo a injecté un montant significatif dans l’entreprise pour lui permettre de se développer. Nous recherchions un investisseur industriel qui resterait sur le long terme. Sumitomo nous met à disposition son réseau commercial mondial, ce qui nous sera bénéfique dans le marché des câbles et de la construction".

Epsilon Composite vise 100 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2030.

Gironde # Industrie
Fiche entreprise
Retrouvez toutes les informations sur l’entreprise EPSILON COMPOSITE