Haut-Rhin
Concept Light met Paris 2024 en lumière
Haut-Rhin # Equipements électriques # PME

Concept Light met Paris 2024 en lumière

S'abonner

Spécialisée en lumière, video-mapping et pilotage audiovisuel, Concept Light a contribué à l’embellissement de la Porte de la Chapelle. La PME, basée près de Colmar, a créé un dispositif qui restera pérenne à l’issue des jeux olympiques dans le cadre de la rénovation de ce quartier du nord de la capitale.

Victor Vincentz, gérant de Concept Light, l’une des douze filiales du groupe Vincentz, qui mettra en lumière la Porte de la Chapelle à Paris — Photo : Nathalie Oundjian

En participant à la mise en lumière de la Porte de la Chapelle pour Paris 2024, Concept Light s’attend à son tour à bénéficier d’un coup de projecteur sur son savoir-faire en matière de solutions luminaires et de vidéo-mapping piloté à distance.

Implantée à Niederergheim (Haut-Rhin), à côté de Colmar, la PME de 10 salariés pour un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros en 2023, s’est "qualifiée" pour les Jeux en compagnie d’un groupement de six entreprises après avoir remporté un appel d’offres émis par la Ville de Paris au sujet de la réhabilitation de cet ancien quartier industriel du XIIIe arrondissement.

Un caisson "made in Alsace"

Dans le nord de la capitale, Concept Light a déployé sa technologie de vidéo mapping en extérieur, pilotée à distance et sécurisée par un caisson spécifique en inox. Un équipement hermétique aux intempéries et au vandalisme que l’entreprise assemble depuis ses ateliers en Alsace avec des sous-traitants locaux. L’installation se veut pérenne comme celles qui équipent déjà les villes de Colmar, Barr (Bas-Rhin), Gardanne (Bouches-du-Rhône), la ligne 9 du tramway d’Île-de-France reliant Paris à l’aéroport d’Orly ainsi que de grands parcs d’attractions, et qui incarnera la transformation de la Porte de la Chapelle.

"Les JO de Paris nous ont permis de développer de nouveaux produits via notre service R & D. On a également la confiance de grands fabricants comme Panasonic et Epson dont les vidéoprojecteurs sont compatibles en extérieur grâce à nos caissons", souligne Victor Vincentz, gérant de Concept Light, l’une des douze filiales du groupe familial alsacien Vincentz (230 collaborateurs pour un CA de près de 40 millions d’euros), spécialisé dans la conception, la fabrication, l’installation et la maintenance des équipements techniques pour le bâtiment et l’industrie.

Les JO d’hiver de 2030 dans le viseur

"Cela nous offre de la visibilité et va booster notre activité puisqu’on a déjà des demandes de la part de villes françaises", poursuit le dirigeant de la PME qui avait déjà goûté à la ferveur olympique à Rio en 2016 en illuminant le Corcovado.

Victor Vincentz ne compte pas s’arrêter là et vise les JO d’hiver de 2030 où Auvergne Rhône-Alpes est candidate à leur organisation. "C’est une région où on a beaucoup de contacts, dit-il. On a toutes les capacités et les produits à offrir pour créer des mises en lumière et des effets dynamiques auprès des stations de ski."

Le sport érigé en culture d’entreprise

En interne, ces réalisations de prestige procurent de "la fierté pour tous nous collaborateurs", assure le dirigeant qui a intégré le sport et sa pratique au sein du groupe Vincentz. Un coach intervient deux fois par mois dans l’entreprise pour des séances de renforcement musculaire. La société s’est aussi engagée auprès du club féminin du Volley Mulhouse Alsace, où Victor Vincentz vient d’intégrer le conseil d’administration, afin de promouvoir la diversité et l’égalité des genres dans le secteur du bâtiment. Histoire de soigner la marque employeur d’un groupe "en pleine croissance et qui recrute du monde dans chacune de nos entités".

Haut-Rhin # Equipements électriques # PME # Made in France
Fiches entreprises
Retrouvez toutes les informations sur les entreprises CONCEPT LIGHT, ELECTRICITE VINCENTZ